Marais


Le site marécageux ou couvert de limon est appelé marécage. Le marécageux fait allusion à l’abondance des flaques d’eau et de la boue, tandis que le limon est la boue molle que l’on trouve dans le lit des lagunes et des rivières ou dans les endroits où le niveau d’humidité est élevé. Le concept de marécage peut donc se référer à un marais. Dans ce cas, le marécage est un plan d’eau stagnant formé par une dépression peu profonde dans le sol.

Dans l’eau, les plantes poussent et peuvent former une couche dense.

Ces marécages peuvent avoir de l’eau salée ou douce. Considérant le marais comme un écosystème, on peut dire qu’il constitue l’habitat des insectes, des amphibiens, des petits mammifères et des oiseaux de mer.

Parfois, l’idée d’un marais est orientée vers une zone humide: une terre peu profonde, peu profonde, avec de l’eau souterraine ou de surface. Ces sols sont habituellement plats et peuvent être inondés constamment ou par intermittence.

Plusieurs endroits, dans différentes parties du monde, s’appellent Ciénaga. En Colombie, par exemple, Ciénaga est le nom d’une municipalité du département de Boyacá (près de 5 000 habitants) et d’une autre municipalité du département de Magdalena (où vivent plus de 100 000 personnes). En Argentine, en revanche, il y a La Ciénaga (province de Salta), Ciénaga de Paicone (province de Jujuy) et Ciénaga del Coro (province de Cordoue). La ciénaga « (Le Marais), enfin, est le titre d’un film réalisé et écrit par Lucrecia Martel, qui a été présenté en première en 2001 et qui a remporté des prix dans plusieurs festivals internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *