L’habillement


La première chose que nous devons faire pour analyser le terme dont nous parlons aujourd’hui, l’habillement, c’est d’en déterminer l’origine étymologique. Ainsi, on trouve le fait qu’elle vient du latin et plus précisément du terme « robe », qui émane à son tour du mot Occident indo-européen, qui peut se traduire par « vêtement ». Le mot vêtement est utilisé comme synonyme de robe ou de vêtement. Une robe est le vêtement extérieur ou ensemble de vêtements extérieurs qui recouvre le corps. Un vêtement peut aussi faire référence à l’ensemble du vêtement, bien que le terme soit utilisé pour désigner la tenue des prêtres dans le culte divin.

Les vêtements comprennent les sous-vêtements, les pantalons, les t-shirts, les t-shirts, les vestes, les chaussures et autres produits. Dans son sens le plus large, il désigne le nombre total de vêtements textiles utilisés pour se protéger des intempéries, s’habiller et être modeste. Les vêtements, en bref, permettent d’éviter le contact de l’air froid ou de la pluie avec la peau, de protéger le corps des rayons ultraviolets et des coups de soleil, et de cacher les parties génitales et les parties du corps qui sont évités d’être montrés en public. Il est important de souligner qu’au fil des ans, et surtout aux XXe et XXIe siècles, l’habillement a été utilisé pour définir et identifier les différentes tribus urbaines qui sont apparues.

Et le fait est qu’en plus d’avoir une série d’idées et de styles de vie qui les caractérisent, ils ont aussi décidé d’établir presque ce que seraient leurs « uniformes ». Par exemple, on trouve des rappeurs qui s’identifient en portant une robe où chapeaux d’équipe, pantoufles déboutonnées et pattes tournées vers l’extérieur, sweat-shirts et pantalons de sport jouent un rôle prépondérant. Le gothique ou sombre, d’un autre côté, parie sur une robe composée de vêtements noirs et de style antique.

Ils sont également utilisés comme compléments des crucifix aux pendentifs avec toutes sortes de motifs sinistres comme les crânes ou les chauves-souris. Une autre tribu urbaine qui est le plus clairement identifiée par les vêtements qu’ils portent sont les pijos connus ou les bébés de papa. Dans leur cas, ils portent tous les vêtements de marques reconnues et de marques chères dans les chaussures et autres vêtements. D’autre part, il existe un vêtement spécifique pour certains métiers, qui protège l’utilisateur des risques inhérents à l’activité qu’il exerce.

Par exemple, les pilotes de course portent des vêtements ignifuges pour éviter les brûlures possibles en cas d’accident. Les vêtements peuvent être fabriqués à partir de matériaux divers, naturels ou synthétiques. Les matériaux naturels peuvent être d’origine animale, comme le cuir et la laine, ou d’origine végétale, comme le coton. Le polyester est l’un des matériaux synthétiques les plus importants.

Ces dernières années, un nouveau concept de vêtement a été développé: les vêtements intelligents. Il s’agit par exemple de vêtements qui peuvent changer de couleur ou réagir à la température corporelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *