Le rasage


Pour découvrir le sens du terme rasage, la première chose à faire est d’établir l’origine étymologique du mot rasage. Et en ce sens, il faut préciser que c’est un mot qui vient du latin, de « rasus », qui signifie « rasé ». Un mot qui, à son tour, dérive du verbe « radere », qui est synonyme de « grattage » ou « rasage ». Le rasage est un terme qui vient du rasage.

Ce verbe se réfère à l’action d’enlever les poils du corps, en particulier du visage ou de la tête.

Par exemple: « Je vais arriver un peu plus tard: je ne me suis pas encore rasé », « La police a indiqué que le suspect est un homme de trente ans avec une barbe et une tête rasée », « Le patient a été rasé et sera bientôt en salle d’opération ». Lorsqu’un homme se rase ou se rase, il coupe les poils qu’il a l’intention d’enlever de son corps au même niveau que la peau. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un rasoir (également connu sous le nom de râteau) ou un rasoir, vous devez le glisser sur la partie du corps que vous voulez raser. Lorsque le rasoir est passé sur les cheveux, la lame coupe les poils. Avant le rasage, utilisez une crème ou une lotion pour minimiser l’irritation de la peau et faciliter le processus d’épilation. Une fois le rasage terminé, une autre crème différente peut être appliquée pour avoir une sensation de fraîcheur. La plupart des hommes se rasent souvent le visage fréquemment pour prévenir la croissance des moustaches et de la barbe.

Certains hommes se rasent aussi les épaules, le dos et la poitrine. Ils peuvent aussi se raser la tête.

Les femmes, par contre, ont tendance à enlever les poils de leurs jambes.

Dans ce cas, nous parlons d’épilation, une pratique qui peut être réalisée en utilisant de la cire chaude, sans avoir besoin d’utiliser un instrument de coupe.

Ces dernières années, une mode de rasage a émergé, spécifiquement celle qui se réfère à la région génitale. Il est devenu nécessaire pour les hommes et les femmes d’enlever complètement les poils sur leurs parties génitales.

Ils croient donc s’engager pour une plus grande hygiène sexuelle et, de cette façon, un plus grand confort. Tout cela sans oublier que ce rasage est considéré comme beaucoup plus séduisant, intimement parlant, et qu’on croit que, dans le cas des hommes, il fait paraître le pénis plus grand qu’il ne l’est en réalité.

Toutefois, face à cette tendance, les médecins, en particulier les gynécologues, ont fait entendre leur voix. Ils ont clairement indiqué qu’ils s’ y opposent parce qu’ils considèrent qu’elle présente certains inconvénients: – Le fait que les parties génitales sont glabres signifie qu’elles sont plus à risque d’infection. De même, ils soulignent que les maladies sexuellement transmissibles (MST) sont favorisées. L’absence de poils dans cette zone du corps provoque des frottements pendant les rapports sexuels et peut avoir des effets néfastes sur la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *