Le document accordant à un fonctionnaire ou à une autorité gouvernementale le droit de circuler dans une certaine région sans être interrompu pour quelque raison que ce soit est connu sous le nom de laissez-passer


. Le laissez-passer était courant dans les temps anciens. Les monarques les remettaient à leurs émissaires pour qu’ils puissent voyager en toute liberté dans le royaume. Ces documents furent aussi parfois remis aux monarques d’autres royaumes pour demander protection et protection à ceux qui avaient le laissez-passer.

Un roi pouvait ainsi accorder à un commerçant un sauf-conduit pour passer devant un commerçant, afin qu’il puisse librement transiter par le royaume, transporter ses marchandises sans que personne d’autre n’exige le paiement d’un tribut ou imposer d’autres conditions. Certains pays envisagent également la possibilité d’accorder des laissez-passer à certains citoyens. La Colombie, par exemple, offre un laissez-passer aux étrangers qui, dans une situation exceptionnelle, doivent rester sur le territoire national ou le quitter. Dans le cas de la Colombie, le laissez-passer est un document dont la validité est temporaire. Elle est délivrée par l’Unité administrative spéciale sur les migrations et permet à un individu d’éviter une situation irrégulière dans son séjour dans le pays jusqu’ à ce qu’il soit en mesure de régler son séjour ou son départ du territoire national.

Au Chili, la personne qui déménage doit demander un laissez-passer auprès d’un notaire. Ce document est essentiel pour changer l’adresse de la personne et doit laisser une trace de l’adresse de l’adresse qui reste et de l’adresse qui sera la nouvelle résidence du sujet. La demande de laissez-passer de changement de logement peut être faite auprès du bureau de l’état civil ou du notaire de la commune de résidence et sa validité ne dure que cinq jours à compter de son extension; il est très important d’en tenir compte pour pouvoir la présenter à temps. D’autre part, il est obligatoire de faire une demande jusqu’ à 24 heures avant le changement d’adresse, un autre point à prendre en considération afin d’éviter les problèmes avec la loi. Jusqu’en novembre 2007, l’institution chargée de délivrer le laissez-passer d’éloignement au Chili était les Carabineros de Chile (la police en uniforme, dont l’origine remonte à avril 1927); cependant, depuis lors, elle doit être demandée aux organes mentionnés au paragraphe précédent.

La loi exige la production d’un affidavit devant notaire pour consigner les détails du déménagement, ce qui n’est pas courant dans de nombreux autres pays, elle doit également vérifier que le déclarant n’ a aucun empêchement contractuel, juridique ou judiciaire pour effectuer le changement d’adresse. Pour obtenir ce laissez-passer, une liste de documents bien définie est nécessaire. Les propriétaires doivent présenter:

· une photocopie de l’acte de propriété.

Si vous ne l’avez pas, vous avez la possibilité de fournir une preuve de paiement des cotisations ou un nom de domaine avec votre nom sur celui-ci;

· votre carte d’identité. Les locataires doivent présenter un nombre considérablement plus élevé de documents, qui sont détaillés comme suit:

· autorisation écrite du propriétaire, dans laquelle l’accord concernant le transfert doit être enregistré;

· photocopie de la carte d’identité du propriétaire;

· photocopie du contrat de location;

· dans le cas des locataires par courtier immobilier, doit également avoir le document officiel correspondant (il convient de noter que dans ces contrats, il ya une tierce partie qui sert de médiateur entre les deux).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *