La vie humaine


La vie, dans son sens le plus large, est un concept qui fait allusion à l’existence. La notion se réfère généralement à l’activité exercée par un être organique ou, plus précisément, à sa capacité de naître, de se développer, de se reproduire et de mourir.

L’humain, par contre, est ce qui appartient à l’homme en tant qu’espèce. Cela signifie que la vie humaine est l’existence de l’être humain. Si nous nous concentrons sur un seul individu, une telle vie humaine commencerait par sa naissance et s’étendrait jusqu’au moment de sa mort.

Le commencement de la vie humaine, cependant, fait l’objet de débats religieux et philosophiques. Certains considèrent que la vie d’un individu commence lorsque sa mère lui donne naissance.

Dans ce cas, le commencement de la vie humaine est donc associé à la naissance.

D’autres, par contre, soulignent que la vie humaine commence au moment de la fécondation: lorsque le gamète mâle (spermatozoïde) et le gamète femelle (œuf) se confondent.

Cela signifie que la vie est attribuée au foetus, à l’embryon et au zygote. Différentes idées sur la vie humaine qui conduisent à un débat clair sur l’avortement.

Et c’est parce que ceux qui considèrent qu’un être humain est tellement en ce moment que c’est un gamète sont absolument contre l’interruption de grossesse et en viennent même à qualifier ce meurtre d’action. Quant à la mort comme fin de la vie humaine, bien qu’il y ait consensus sur le fait que la mort se produit quand le sujet cesse de respirer et ne peut plus maintenir l’homéostasie, il y a ceux qui croient qu’il y a une « vie »plus tardive, qui est liée au corps spirituel plutôt que physique.

Il est également important de souligner que, dans la vie humaine, divers facteurs entrent en jeu qui ne sont pas présents dans la vie d’autres êtres vivants. L’homme, contrairement aux animaux, est conscient de lui-même et de sa condition mortelle. De plus, elle oriente ses actions en fonction de la morale, sans agir par instinct seulement. En plus de tout ce qui précède, nous ne pouvons pas ignorer le fait que la vie humaine n’est pas seulement évoquée sur la planète Terre, mais qu’il existe aussi de nombreuses théories et doutes sur la possibilité d’une telle chose sur d’autres planètes comme Mars. Mais, de la même manière, un autre débat est de savoir s’il existe une vie humaine ou extraterrestre là-bas sans que nous en soyons conscients. Quant à savoir s’il serait possible pour les êtres humains de vivre sur Mars, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour enquêter et s’établir. Cependant, les données dont nous disposons jusqu’ à présent indiquent que, pour l’instant, personne ne pourrait tenir plus de 20 secondes sur cette planète sans combinaison spatiale. Il ne survivrait pas, il perdrait son sens parce que la pression atmosphérique est vraiment basse.

De même, il a été souligné que dans cette planète, il y a beaucoup plus de températures glaciales, qui atteignent -140º, et dans la même, ce qui existe fondamentalement est le dioxyde de carbone.

Cependant, en faveur de l’existence de la vie humaine, il y a que le jour martien est semblable au jour de la Terre et qu’il nous permettrait de cultiver. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *