La posture du corps


La posture, de la posit? ra latine, est la position adoptée par quelqu’un à un certain moment ou concernant quelque chose. Sur le plan physique, le concept de posture est associé à la corrélation entre les extrémités et le tronc et la position des articulations. Le corporel, d’autre part, est celui qui appartient au corps ou qui s’ y rapporte (l’ensemble des systèmes organiques qui constituent un être vivant). La posture corporelle est donc la position du corps humain. La position couchée, la position couchée, la position latérale et la position clinique  sont quelques-uns des noms techniques qui reçoivent certaines positions du corps. Puisque le corps humain peut adopter d’innombrables postures, il est possible de parler de certaines postures désirées ou bénéfiques.

Une bonne posture corporelle est considérée comme une bonne posture dans laquelle le corps reste droit et avec un dos droit, ce qui permet une oxygénation adéquate et évite les problèmes de la colonne vertébrale et des muscles. Le corps est excessivement incliné vers l’avant, cependant, le rend difficile à respirer, comprime les organes digestifs et peut causer des problèmes tels que la scoliose ou les lombalgies. Il est également important de garder le dos droit pour une bonne posture corporelle en position assise (par exemple, devant l’écran de l’ordinateur).

Il est également important de savoir qu’il existe plusieurs types de facteurs qui peuvent influer sur la posture corporelle d’une personne. Ainsi, d’une part, il y a ceux de nature interne, tels que physiologiques et héréditaires, qui ont trait au tonus musculaire ou à la longueur des extrémités, ou émotionnels, qui le feront plus ou moins dressé sur la base de sa tristesse ou de sa joie. D’autre part, il y a des facteurs externes qui déterminent la posture d’un individu.

Dans ce cas, nous devrions mettre en évidence l’ensemble des conseils et des informations que vous connaissez sur la façon dont la chaise dans laquelle vous êtes assis, le lit dans lequel vous dormez ou même la taille et le poids de votre sac à dos devrait être la même. La bonne posture corporelle, en bref, implique l’alignement symétrique et proportionnel des segments du corps autour de l’axe de gravité.

De cette façon, le sujet n’exagère pas la courbe lombaire, dorsale ou cervicale, mais conserve les courbes physiologiques normales de la colonne vertébrale.

Il est important de ne pas avoir une bonne posture corporelle pour établir qu’elle ne sera pas seulement source d’inconfort ou de douleurs d’ampleur différente, mais qu’elle peut aussi dégénérer en pathologies plus graves telles que: -? L’une des conséquences les plus fréquentes est celle-là, que nous pouvons définir comme une déviation de la colonne vertébrale en forme de S ou C. -. Lordose, qui est une augmentation considérable de ce que serait la courbe postérieure de la colonne vertébrale. Cela se traduit par le fait que l’individu qui en souffre semblera se pencher vers l’arrière. Nous pouvons établir qu’il se manifeste par l’apparition de ce que nous connaissons tous sous le nom de rorqual à bosse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *