La notion d’entrée de chaleur


La notion d’entrée de chaleur est utilisée dans le domaine du sport pour désigner les mouvements corporels qu’une personne doit effectuer avant de s’adonner à une activité physique intense, dans le but de diminuer les articulations et les muscles et ainsi minimiser le risque de blessure. Le chauffage, aussi appelé chauffage, consiste en différents exercices qui doivent être développés de façon ordonnée et progressive. Cela permet au corps de se préparer à un effort plus intense. Grâce à l’apport de chaleur, les performances physiques sont donc optimisées. Une personne qui ne réchauffe pas ses muscles avant de pratiquer un sport augmente les risques de contraction ou de déchirure musculaire.

Nous avons dit plus haut que la chaleur est graduelle: l’intention est que la température musculaire augmente progressivement.

Dans un premier temps, l’échauffement se fait par des exercices de faible intensité et, avec le temps, l’intensité doit être augmentée.

A la fin de la période d’échauffement, le corps doit être préparé à un effort important. Bien que la routine doit être indiquée par un entraîneur physique pour chaque cas individuel, l’échauffement commence généralement par un échauffement cardiovasculaire pour amener les muscles à une température minimale. Ensuite, les différentes articulations sont déplacées et enfin des étirements globaux sont réalisés. Il est important d’éviter les mouvements violents et les rebonds tout au long du processus qui augmentent le risque de dommages physiques.

Il faut également noter que la chaleur varie selon le sport à pratiquer. Au-delà du réchauffement général, il y a des échauffements segmentés pour préparer les parties du corps les plus utilisées selon la discipline. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *