La fraternité


La fraternité est le lien qui existe entre les pairs. Les compagnons, pour leur part, sont les personnes qui s’accompagnent les unes les autres pour quelque raison que ce soit, formant une sorte de communauté, de corps ou d’équipe. Par exemple: « Nous devons encourager la camaraderie dans l’entreprise si nous voulons atteindre nos objectifs », « La sélection a été remportée à nouveau par la camaraderie et la solidarité de ses membres dans la défense », « L’enseignant est préoccupé par le manque de camaraderie entre les enfants ». La notion de fraternité est souvent utilisée pour désigner une bonne correspondance et l’harmonie entre les compagnons. Cela signifie que, dans ce sens, toutes les relations entre pairs ne reflètent pas nécessairement la camaraderie, mais que certaines ne se produisent qu’en raison de la proximité physique ou du partage forcé de certaines tâches. Si un cours est composé de 25 étudiants, on peut dire qu’ils sont tous partenaires. Cependant, la camaraderie sera donnée par des attitudes de solidarité entre eux, comme lorsqu’un enfant prête des fournitures scolaires à un autre ou lorsque quelqu’un partage le déjeuner avec une autre personne, et ces situations et actions doivent survenir spontanément.

Dans une entreprise, une organisation ou une équipe sportive, le partenariat est la base d’un travail d’équipe réussi. La cohésion entre les membres aide à exploiter les capacités individuelles et à améliorer le résultat de l’action collective. Les équipes dont les membres partagent des valeurs, des normes de conduite et des objectifs communs sont celles qui ont le plus de chances de réussir. La fraternité rend également la vie quotidienne plus agréable, car elle contribue à créer un climat de camaraderie. Deux objectifs fondamentaux pour établir les liens de fraternité dans un environnement de travail sont le bien-être et la défense des autres, et certains des points de base pour les réaliser avec succès sont les suivants:

· établir des relations avec le plus grand nombre possible de collègues, de préférence avec tout le monde, essayer de bien les connaître et de savoir quels sont leurs forces et faiblesses, leurs besoins et les valeurs qu’ils peuvent contribuer au reste de l’équipe;

· avoir un esprit ouvert, puisque dans les groupes de personnes qui ont un fort sens de la fraternité.

La fraternité fait la différence entre productivité et production; un groupe de personnes qui apprennent à se traiter mutuellement avec respect mutuel et une vision constructive a de bonnes chances d’atteindre plus que ce qu’elles proposent, car la richesse d’une activité motivée est incalculable. D’autre part, lorsque le syndicat est forcé et qu’il n’ y a pas un bon environnement de travail, le quotidien devient monotone et l’effort perd peu à peu sens, ce qui affecte sérieusement la force de l’équipe. Il est important de souligner que dans la base de la fraternité, il y a aussi la recherche de son propre bien-être dans le groupe; en aucun cas, les besoins des autres ne doivent être laissés occulter les leurs, mais la meilleure façon est celle qui permet à chacun de grandir autant que possible à chaque étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *