La fracture numérique


Pour savoir ce qu’est une fracture numérique, il convient d’analyser les termes qui la composent. Une lacune est une lacune. Le numérique, quant à lui, désigne le système ou l’élément contenant des informations exprimées par l’utilisation de signaux discrets. L’idée de fracture numérique, dans ce contexte, est utilisée pour faire référence à la distance entre les groupes sociaux en ce qui concerne l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC) et leur utilisation. La fracture numérique peut être causée par des problèmes économiques, sociaux ou géographiques, pour ne citer que quelques exemples.

Lorsque cet écart existe, il y a un groupe de personnes qui peuvent accéder et utiliser régulièrement les outils technologiques, alors qu’un autre groupe n’ a pas cette possibilité. Cette fracture numérique génère une inégalité des chances: sans accès à la technologie, il n’est pas possible d’utiliser l’information pour générer de nouvelles connaissances. La fracture numérique est souvent mesurée par rapport à la connexion Internet.

Supposons que dans le pays X, 76% de la population se connecte au moins une fois par jour à l’Internet, alors que dans le pays Y, seulement 18% de la population est connectée. Comme vous pouvez le constater, il y a une différence énorme entre les deux pays: c’est la fracture numérique qui les sépare. L’État, par le biais des politiques publiques, doit s’employer à éliminer la fracture numérique et à démocratiser l’accès aux TIC et leur utilisation.

Combler le fossé numérique, c’est aussi réduire les inégalités en général, par exemple en permettant à un plus grand nombre de personnes d’apprendre et de trouver de meilleurs emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *