La déshydratation


La déshydratation est le processus et la conséquence de la déshydratation. Ce verbe, d’autre part, désigne l’élimination ou la perte d’eau qui fait partie de la composition ou contient un organisme. Par exemple: « La déshydratation des tomates au soleil peut prendre plus d’une journée », « Il est important de boire beaucoup de liquides par temps chaud pour éviter la déshydratation », « Le patient a été admis à l’hôpital avec un état de déshydratation nécessitant une injection intraveineuse de sérum. Chez les êtres vivants, la déshydratation est un problème de santé car le corps n’ a pas le liquide dont il a besoin pour fonctionner correctement. Un être humain doit boire environ trois litres d’eau par jour pour maintenir son hydratation, bien que cette quantité puisse varier selon les conditions météorologiques et d’autres facteurs.

Une chaleur excessive, un exercice physique intense et des maladies comme le choléra peuvent entraîner une déshydratation. Les symptômes communs comprennent la soif, la peau sèche et la fatigue. Quiconque est déshydraté peut devenir étourdi et évanoui. Pour les bébés, il est courant qu’ils aient la bouche sèche et pleurent sans larmes. En cas de déshydratation, il est conseillé de boire de l’eau ou des boissons isotoniques progressivement.

Boire trop de liquide à la fois est contre-productif parce qu’il peut provoquer des vomissements.

D’autre part, il faut éviter les boissons contenant de la caféine et de l’alcool car, au lieu d’inverser la situation, elles peuvent aggraver la déshydratation. Les aliments déshydratés, en revanche, sont soumis à un processus d’extraction de l’eau.

Cette mesure facilite leur stockage, en gardant la date de péremption ou d’expiration plus éloignée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *