Identification


Avant de procéder à l’analyse du sens du mot identification, nous allons déterminer l’origine étymologique de ce mot. En particulier, en l’étudiant, nous découvrons qu’il émane du latin et plus précisément de la somme de deux particules: le nom identitas, synonyme d' »identité », et le verbe facere, qui peut être traduit par « hacer ». L’identification est l’action et l’effet de s’identifier ou de s’identifier (reconnaître si une personne ou une chose est la même chose que l’on cherche, faire en sorte que deux ou plusieurs choses différentes se considèrent comme une, devenir les mêmes croyances ou objectifs qu’une autre, donner les données nécessaires pour être reconnu).

L’identité est liée à l’identité, qui est l’ensemble des caractéristiques caractéristiques caractéristiques d’un sujet ou d’une communauté.

Ces traits caractérisent l’individu ou le groupe devant les autres. L’identité est, d’autre part, la conscience qu’un être humain a de lui-même. Pour la psychologie, l’identification est l’image cohérente du sujet sur lui-même, formée par ses capacités, ses croyances, etc Cette image se construit tout au long de la vie, bien que le processus soit particulièrement actif à l’adolescence. La psychanalyse ajoute que l’identification consiste à assimiler la propriété ou l’attribut d’une autre personne, à se transformer. Les identifications diverses d’un sujet constituent sa personnalité. Le document officiel ou la pièce d’identité qui identifie une personne est aussi appelé pièce d’identité. Ce document peut être une pièce d’identité, une carte d’identité nationale, une carte ou un enregistrement, selon le cas. Par exemple: « Si vous ne me montrez pas votre pièce d’identité, je ne peux pas vous laisser passer », « Monsieur, j’ai besoin de votre pièce d’identité pour compléter le processus ».

Au sein du marché du travail, il convient de souligner que de nombreux emplois et entités optent pour le fait que leurs employés sont en permanence munis d’une carte d’identité.

Grâce à elle, non seulement ils pourront être reconnus par les clients et d’autres collègues, mais ils auront également la possibilité d’accéder aux zones qui sont restreintes par la sécurité ou la vie privée. Par exemple, parmi les professions qui choisissent d’avoir besoin d’une telle identification, on retrouve les policiers, les médecins ou les enquêteurs.

De la même manière, dans le domaine du travail, il convient de souligner qu’il y a un autre terme important qui utilise le mot que nous utilisons. Nous faisons référence au Code d’identification unique du travail. Ce sont les organismes d’Etat en charge de ce secteur qui créent ce code pour identifier chacun des travailleurs faisant partie des systèmes de retraite et de retraite. En particulier, nous pouvons déterminer que ce numéro est composé des numéros de votre carte d’identité nationale, d’un préfixe et d’un autre chiffre du vérificateur. En général, les forces de sécurité telles que la police ont le droit de demander l’identification des personnes dans les espaces publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *