Homicide


Homicide est un terme dérivé de l’homicide latin et fait référence à la mort d’un être humain causée par une autre personne. Le terme peut donc être utilisé comme synonyme de meurtre ou de crime.

Par exemple: « Les enquêteurs pensent que le meurtre a été commis par une personne gauchère », « Le meurtre de l’enfant a choqué les gens, qui ne peuvent toujours pas échapper à leur stupéfaction devant la brutalité du crime », « Ramirez a été condamné à 20 ans de prison après avoir été reconnu coupable du meurtre de son ex-partenaire.

Une analyse plus approfondie de l’origine étymologique du concept révèle que le mot latin homicidium dérive de la combinaison d’un terme grec qui peut être traduit par « similaire » et « caedere » (« tuer »). Par conséquent, l’homicide est le fait de tuer un autre homme (c’est-à-dire une autre personne).

L’homicide est une action condamnée par la société et contraire à la loi.

Par conséquent, toute personne reconnue coupable d’homicide est condamnée conformément à la loi.

Les peines varient selon la qualification de l’homicide, car certains homicides sont considérés comme plus graves que d’autres (lorsque la victime est apparentée ou a un lien avec le meurtrier, etc Il y a cependant des cas où le meurtrier est incontestable (il ne peut être tenu pénalement responsable de ses actes). Cela se produit lorsque l’agresseur souffre de troubles psychologiques ou est mineur, entre autres causes.

Dans de tels cas, le meurtrier reçoit une certaine forme de traitement pour tenter de modifier son comportement. Après Theodore Roosevelt, John Kennedy était le plus jeune président des États-Unis et a commencé son mandat en 1961. Le 22 novembre 1963, il est la cible d’un meurtre qui restera dans l’histoire. Arrivé d’un court vol à destination de Dallas, le convoi présidentiel a commencé à se diriger vers le centre-ville, en voyage avec plus d’une escale prévue pour que le président puisse saluer son peuple.

Vers 12 h 30, au milieu de la balade, la limousine passait devant le bâtiment de la librairie de l’école du Texas lorsque le premier des trois plans censément programmés par les assassins, dont l’un a tué John Kennedy, a provoqué une agitation indélébile parmi le peuple américain. John Lennon L’un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus renommés de son temps dans le monde entier, principalement parce qu’il était l’un des membres et des fondateurs des Beatles, John Lennon a mis en scène un meurtre qui a fait le deuil de dizaines de millions de personnes. Le 8 décembre 1980, vers 22 h 50, Mark David Chapman tire à cinq reprises dans le dos du musicien anglais alors qu’il entre dans son appartement new-yorkais. Curieusement, quelques heures plus tôt, le tueur avait reçu un autographe de sa victime. Martin Luther King Martin Luther King était responsable d’une lutte majeure pour les droits civils des Afro-Américains. En plus de son travail de pasteur de l’église baptiste, il a été actif dans d’innombrables manifestations contre la pauvreté et, plus précisément, la guerre du Vietnam. En mars 1968, il se rendit dans l’état du Tennessee pour soutenir les éboueurs afro-américains, qui exigeaient les mêmes conditions de travail que ses collègues blancs. Quelques jours après son arrivée le 4 avril, Martin Luther King a été abattu à la gorge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *