Halogènes


Le terme halogène est utilisé pour désigner un élément chimique faisant partie d’un groupe composé du brome, du chlore, de l’iode, du fluor et de l’astate, dont certains sels sont fréquemment présents dans l’environnement naturel. Les halogènes ont tendance à former un ion halogénure : un composé qui a un atome d’halogène et un groupe fonctionnel, cation ou élément avec une électronégativité plus faible.

Les composés qui contiennent des halogènes sont connus sous le nom de composés halogénés. Avec sept électrons de valence dans la couche externe, les halogènes doivent réagir avec un autre élément pour se conformer à la règle des octets.

La forte électronégativité de ses atomes lui confère une grande réactivité, caractéristique qui les rend nocifs pour les êtres vivants en certaines quantités.

Les halogènes ont de multiples usages. Ils sont souvent utilisés pour fabriquer des lampes halogènes, qui se caractérisent par leur lumière brillante et blanchâtre. Les lampes halogènes ont donc un élément halogène. Ils comprennent généralement du brome ou de l’iode avec un gaz inerte et un filament de tungstène. Grâce à l’équilibre thermique du gaz et du filament, ces lampes ont une longue durée de vie, ce qui leur permet de résister à la chaleur et d’offrir de meilleures performances que les lampes à incandescence.

Le téflon est également produit avec des halogènes, un polymère qui se distingue par sa résistance à la corrosion et à la chaleur. Ce matériau est similaire au polyéthylène, bien que les atomes d’hydrogène soient remplacés par des atomes de fluor. Le téflon est utilisé dans les ustensiles de cuisine et les médicaments, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *