Groupes vulnérables


Pour comprendre ce que sont les groupes vulnérables, nous devons d’abord être clairs sur ce à quoi se réfèrent les notions de groupe et de vulnérable. Un groupe est un groupe d’individus, d’animaux ou d’autres éléments. Vulnérable, en revanche, est celle ou celle qui est susceptible de subir un dommage ou un préjudice, moral ou physique.

Les groupes vulnérables sont donc des groupes ou des communautés de personnes à risque ou défavorisées. De l’avis général, l’État devrait aider ceux qui souffrent de la vulnérabilité. Un groupe vulnérable peut être constitué d’individus qui, en raison de leur situation économique, de leur condition physique, de leur niveau d’éducation, de leur sexe ou de leur âge, ont besoin d’efforts supplémentaires pour s’intégrer dans la société et se développer. En raison de leurs caractéristiques ou de leurs conditions, ces êtres humains peuvent subir des violations de leurs droits. Les personnes handicapées, les immigrants, les femmes autochtones, les membres des minorités sexuelles, les enfants et les personnes âgées forment souvent des groupes vulnérables. En raison de circonstances multiples, les membres de ces groupes doivent surmonter des obstacles et des difficultés afin d’obtenir des avantages ou d’atteindre des objectifs qui ne coûtent pas autant au reste des citoyens. Les gouvernements ont l’obligation d’œuvrer en faveur de l’égalité des chances, c’est-à-dire de veiller à ce que tous les individus aient des chances égales en matière de développement. L’égalité des chances permettrait aux groupes vulnérables de surmonter les désavantages et d’être sur un pied d’égalité avec les autres membres de la société. Cette égalité des chances n’est possible qu’avec l’assistance sociale fournie par l’État.

Ainsi, les groupes vulnérables peuvent surmonter l’adversité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *