Gravure


Le concept de gravure fait allusion à l’acte d’enregistrement et au processus qui permet le développement d’une telle action. Sauvegarder, en attendant, peut se référer à l’entrée ou à la configuration de quelque chose. Une gravure, dans ce cadre, est une impression obtenue à partir de l’impression de plaques spécialement préparées pour ce procédé. La discipline artistique impliquée dans le développement de cette technique est également appelée gravure.

Pour créer une gravure, l’artiste fait un dessin sur une matrice, marquant la surface où l’encre sera déposée puis transférée, par pression, sur une autre surface (comme une toile ou un papier). De cette façon, il est possible de faire des reproductions multiples. La matrice peut être faite de pierre, de bois, de métal ou d’autres matériaux.

Le graveur utilise habituellement un instrument pointu ou perforé pour dessiner, bien qu’il existe aussi des procédés chimiques, laser, numériques ou photographiques selon le matériau en question. Une gravure peut même être une inscription qui est faite sur une surface rigide sans intention de faire des copies. En ce sens, la technique de la gravure a des milliers d’années d’histoire. La gravure sur bois est l’une des plus anciennes techniques de gravure. Dans ce cas, la matrice est en bois. Le créateur de la gravure peut dessiner dans le sens du grain du bois ou transversalement.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser une gouge, un burin ou un couteau qui vous permet de générer des trous et des rainures dans le bois, sur lequel l’encre est ensuite appliquée au rouleau. Le dessin est finalement imprimé sur papier à l’aide d’une presse ou d’un appareil similaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *