Glutton


L’adjectif glouton vient du mot glutto de la langue latine. Le terme est utilisé pour décrire quelqu’un qui mange de la nourriture avec avidité et en quantités excessives. Par exemple : « Ne soyez pas un glouton, que les autres aussi mangent ! « J’ai mangé comme un glouton et maintenant mon ventre me fait mal », « Le glouton de Mariano a mangé quatre hamburgers ». Le comportement ou l’attitude du glouton s’appelle la gloutonnière. La gourmandise est souvent associée à la gourmandise : suralimentation et consommation excessive d’alcool avec un appétit désordonné.

Le glouton n’a donc pas d’habitudes alimentaires saines. Supposons qu’un homme, en entrant dans une fête d’anniversaire, saute sur une table et mange dix sandwiches en quelques minutes, vidant le plateau.

On pourrait dire que ce type était gourmand et, en plus, grossier ou égoïste, car il ne pensait pas que d’autres personnes pourraient aussi avoir envie d’essayer les sandwiches en question. Homer Simpson est un personnage représentant l’archétype d’un glouton. Il pense toujours à la nourriture et ne peut satisfaire son appétit d’aucune façon. Le glouton, par contre, est un animal dont le nom scientifique est Gluttony Gluttony. C’est un mammifère qui fait partie du groupe familial des mustélidos, qui comprend les loutres, les belettes, les visons et les furets, entre autres. Le carcajou est carnivore, d’apparence ours, avec un corps robuste, musclé et un poil long. Ils se nourrissent d’animaux malades et de charogne, bien qu’ils profitent aussi des proies capturées par les espèces de chasse.

Les rongeurs, les oiseaux et les insectes font partie de leur régime alimentaire, qui comprend également des céréales et des baies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *