Germplasme


Bien que le terme germplasme ne fasse pas partie du dictionnaire développé par l’académie des langues, son utilisation est courante dans notre langue. Le germoplasme est l’ensemble des gènes qui, par l’intermédiaire des cellules reproductrices ou des gamètes, sont transmis aux descendants par la reproduction.

L’utilisation la plus courante du matériel génétique est dans le domaine de la botanique et de l’agriculture. L’idée fait référence à la diversité génétique des différentes espèces végétales, qu’elles soient cultivées par l’homme ou sauvages.

Pour garantir la possibilité de reproduction de l’espèce, il existe des banques de matériel génétique.

Une banque de matériel génétique est donc un réservoir de propagules qui conserve la diversité génétique d’une culture et des espèces sauvages apparentées.

Il faut noter que les propagules sont les parties de la plante qui peuvent produire de nouveaux spécimens (graines, racines, boutures, etc). Les banques de matériel génétique sont dédiées à la localisation, la collecte et le stockage des propagules d’espèces considérées comme utiles à l’homme. Les semences stockées dans des enveloppes dans des conteneurs à basse température sont généralement conservées. Le contrôle de la température est essentiel pour que les graines puissent être stockées pendant une longue période sans perdre leur fonctionnalité. Il est important de mentionner que les banques de matériel génétique pourraient empêcher la disparition d’espèces végétales en cas de catastrophes naturelles ou de guerre : si toutes les cultures sont détruites, les semences stockées peuvent être utilisées.

Elle garantit également la subsistance des espèces qui ne sont plus exploitées commercialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *