Géothermie


La géothermie est un terme qui n’apparaît pas dans le dictionnaire de l’académie de langue, où le concept d’énergie géothermique est défini (qui fait allusion aux phénomènes thermiques qui ont lieu à l’intérieur de la planète Terre). La notion, cependant, est utilisée dans notre langage pour désigner un type d’énergie : l’énergie géothermique, qui est produite à partir de la chaleur qui vient du cœur du globe. L’idée de géothermie ou de géothermie est formée par l’élément de composition géothermique (qui fait référence à la Terre ou à la Terre) et l’adjectif thermique (lié à la température ou à la chaleur).

Lorsque la chaleur naturelle à l’intérieur de la planète est utilisée, l’énergie géothermique est produite.

Cette chaleur est transmise par convection ou conduction à travers des roches chaudes, qui interagissent entre elles et avec les fluides produisant des systèmes dits géothermiques. Il est important de noter que la température de la Terre augmente avec la profondeur : plus les couches profondes de la Terre sont profondes, plus la température est élevée. Si une couche profonde chauffe l’eau souterraine, elle peut bouillir et refaire surface sous forme de liquide et de vapeur par des sources chaudes ou des geysers. Grâce au forage et au pompage, il est possible d’exploiter l’énergie géothermique de la planète. Les gisements d’énergie géothermique, dans ce cadre, peuvent être de l’eau sèche ou chaude. Pour exploiter un gisement sec, on injecte généralement de l’eau dans les pierres chaudes.

Quant aux dépôts d’eau chaude, ils peuvent être utilisés comme bains thermaux ou par forage, pompage et injection.

Il est important de souligner que l’énergie géothermique est une énergie renouvelable parce qu’elle n’est pas épuisée par son utilisation. Son impact sur l’environnement, en revanche, est réduit par rapport à d’autres types d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *