Géosphère


Le secteur solide de notre planète qui est constitué de couches concentriques s’appelle la géosphère. C’est la structure interne qui va du noyau terrestre à la lithosphère. L’académie de langue accepte à la fois le terme géosphère (accentué dans le deuxième E) et géosphère (avec tilde dans le O). Par conséquent, il peut s’agir d’un mot sérieux ou d’une Combustion, selon la forme choisie.

La géosphère forme le fond marin, ayant ainsi des parties submergées.

Il émerge aussi dans le développement des îles et des continents. Au sens large, il comporte trois couches concentriques : le noyau, le manteau et le cortex. La couche la plus interne est le noyau, qui est à une température très élevée. Le noyau peut être divisé en un noyau interne et un noyau externe, qui sont composés de métaux tels que le fer. La couche intermédiaire est appelée le manteau, où se trouve le magma. Enfin, la couche la plus externe est la croûte. La partie supérieure du manteau et la croûte, en revanche, forment la lithosphère (ou lithosphère). Les minéraux qui forment les roches sont la composante de la croûte, la couche superficielle de la géosphère. Ces minéraux déterminent les propriétés des roches, telles que leur dureté, leur brillance ou leur couleur. Selon leur origine, les roches peuvent être métamorphiques (résultant de la compression ou du réchauffement d’autres roches), ignées (créées par la solidification du magma) ou sédimentaires (apparaissant par l’union de parties de roches ou de restes d’êtres vivants).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *