Géographie humaine


La géographie est la science qui décrit la planète Terre. L’homme, cependant, est ce qui est lié à l’homme en tant qu’espèce. L’idée de la géographie humaine, dans ce contexte, fait référence à une branche de la géographie axée sur l’étude des communautés humaines dans une perspective spatiale. De cette façon, il analyse comment les gens sont liés à l’environnement physique dans lequel ils vivent. Chaque société développe son environnement par la transformation de la surface et de ses structures sociales en fonction de ses intérêts et de ses besoins.

Les processus politiques, économiques et culturels, par exemple, ont un impact sur ces changements.

La géographie humaine est spécifiquement dédiée à l’étude des systèmes géographiques qui découlent de la relation entre les individus et l’espace physique qu’ils habitent. On dit souvent que la géographie humaine est responsable de la description scientifique des paysages humains.

Pour ce faire, il effectue une analyse de la répartition de la population à la surface de la planète, qui est inégale et qui a toutes sortes d’effets (économiques, démographiques, etc). On ne peut ignorer que l’environnement physique offre des ressources spécifiques et que la répartition des êtres humains dans l’environnement est liée à la possibilité d’accéder à ces ressources. Il convient de noter que la géographie humaine est entrelacée avec d’autres branches géographiques, telles que la géographie économique, la géographie politique et la géographie culturelle, entre autres.

Tous, ensemble, nous permettent de connaître les interactions entre les êtres humains et leur environnement physique, ce qui influence l’activité économique, l’urbanisation et l’organisation politique, entre autres. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *