FTP


FTP est un acronyme à usages multiples. Le plus courant est le terme anglais File Transfer Protocol, qui est utilisé dans le domaine des technologies de l’information. FTP est un protocole de réseau : un ensemble de règles qui définissent comment deux ou plusieurs entités doivent communiquer pour assurer la transmission de l’information.

Dans le cas spécifique du FTP, il s’agit d’un protocole centré sur le transfert de fichiers sur un réseau TCP/IP basé sur l’architecture client-serveur.

La machine cliente, dans ce cadre, se connecte au serveur via FTP dans le but d’envoyer ou de télécharger des fichiers. Ce protocole vise à maximiser la vitesse, sans recourir au chiffrement pour protéger l’information. C’est pourquoi on utilise souvent des applications qui permettent le transfert de matériel mais avec un trafic crypté.

Grâce au FTP, deux ordinateurs (ordinateurs) peuvent communiquer qui n’utilisent pas le même système d’exploitation. Cela est possible parce que les entités de communication utilisent le même protocole qui est déjà normalisé. Ce que font les règles FTP est de définir les paramètres nécessaires à l’établissement de la connexion (indiquant le mode de transfert, les ports, etc) et de spécifier le type d’opération qui sera effectuée sur le système de fichiers (ajouter, supprimer, copier). Comme la connexion est bidirectionnelle, les fichiers peuvent être téléchargés et envoyés simultanément. Généralement, pour établir la communication, l’utilisateur utilise un client FTP, c’est-à-dire un logiciel qui utilise FTP pour se connecter à un serveur FTP (un autre programme, dont la fonction est de permettre l’échange de fichiers entre différents ordinateurs).

Le client FTP, lorsqu’il est connecté au serveur FTP, peut télécharger ou télécharger des fichiers à partir d’un autre ordinateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *