Frontal


Le concept de front end, qui vient du mot latin frontālis, fait référence à ce qui est lié au front : c’est-à-dire, au secteur avant de quelque chose. La façade peut donc être associée à la façade ou au visage. Par exemple : « Trois personnes sont mortes ce matin lors d’une collision frontale entre une voiture et un camion », « Mon nouveau téléphone a une caméra frontale parfaite pour s’auto-évaluer », « J’ai des douleurs à l’avant de la tête depuis des jours ».

Dans le domaine de l’anatomie, plusieurs structures sont appelées frontales.

Le muscle frontal est situé dans le front (la partie supérieure du visage). L’os frontal, en revanche, est la structure osseuse de la région, qui fait partie du crâne. Le lobe frontal, en revanche, est le segment du cortex cérébral situé dans le secteur antérieur du cerveau. Pour l’architecture, l’idée de la façade peut se référer à l’antipendio (la structure qui orne la façade d’un autel) ou à la course (la poutre horizontale qui sert de lien ou qui supporte d’autres poutres). Enfin, le concept de front end peut se référer à ce qui est direct et n’a donc pas de détours ou de virages.

Une personne peut être décrite comme frontale si elle dit habituellement ce qu’elle ressent et pense sans hypocrisie ou dissimulation : « Je suis un homme frontal, je n’aime pas le mensonge », « Je vous demande d’être frontale et de me dire ce que vous en pensez », « Vous n’avez pas besoin d’être aussi frontale : parler comme ça ne fait que du mal ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *