Fascicule


D’origine étymologique en latin fascicŭlus (qui peut être traduit par « docillo »), fascicule est un terme dont l’usage le plus courant se réfère à chaque livraison d’une publication commercialisée en parties. Les œuvres de collection sont souvent structurées en plusieurs versements.

De cette façon, à chaque fois pendant un certain temps, un livret est publié. La personne qui achète tous les livrets complète la collection en question.

Un éditeur, par exemple, peut lancer une encyclopédie géographique à collectionner en plusieurs fois. Le livre se compose de six parties : Afrique, Amérique, Antarctique, Asie, Asie, Europe et Océanie. Distribuée par le biais de kiosques à journaux et de magazines, la collection commence en mars avec le numéro Afrique et se poursuit mensuellement avec les numéros Amériques (avril), Antarctique (mai), Asie (juin), Europe (juillet) et Océanie (août).

En bref, il faut six mois pour compléter cette encyclopédie géographique et l’achat de six livrets.

Dans le contexte de l’anatomie, un faisceau de fibres est appelé fascicule.

Il existe des faisceaux musculaires et nerveux, composés de différents types de fibres. Un nerf, dans ce cadre, est un ensemble de fibres qui sont associées en faisceaux à travers le tissu conjonctif.

Dans les différentes couches du tronc d’un nerf, l’épineuro (qui supporte les faisceaux), le perineuro (une couche qui enveloppe chaque faisceau), l’endoneuro (faisceaux de fibres de collagène) et d’autres structures peuvent être reconnus. Il s’agit d’un fascicule arqué, d’autre part, le faisceau de neurones qui relie le secteur postérieur de la jonction temporo-pariétale avec le lobe frontal du cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *