Exclusif


La première étape pour comprendre le sens du terme exclusif dont nous parlons maintenant est de déterminer son origine étymologique. Ce faisant, nous découvrirons qu’il émane du latin, car il est le résultat de la somme de deux parties parfaitement délimitées en latin: le verbe « claudere », qui peut être traduit par « proche » et le suffixe « -ivus », qui a été utilisé pour former des adjectifs et créer des relations avec le verbe, qu’il soit actif ou passif. Exclusif est celui qui exclut ou a la capacité et la force d’exclure.

Le terme est également utilisé pour désigner ce qui est unique (et exclut donc toute autre personne de sa classe). Par exemple: « Le joueur du Real Madrid a marché avec une voiture exclusive dans les rues de la ville », « C’est un restaurant exclusif qui ne fonctionne qu’avec des réservations », « Désolé, mais la salle de bains est à l’usage exclusif des clients ». L’exclusivité est parfois associée à un droit ou un privilège qu’une personne ou une société a d’exécuter quelque chose qui est interdit ou interdit à autrui. Les membres d’un club peuvent avoir un accès exclusif à une piscine fermée au grand public. Cela signifie que la piscine est exclusivement réservée aux membres du club. Dans le même sens, un bâtiment peut compter certains espaces communs qui sont uniques aux propriétaires (comme une terrasse ou une buanderie).

Par conséquent, les locataires ne peuvent pas utiliser ces services parce qu’ils n’ont pas la permission de le faire.

L’exclusivité n’est parfois pas donnée par un droit, mais par les difficultés économiques d’accès à l’élément en question. N’importe qui peut acheter une voiture d’un demi-million de dollars, pourvu qu’ils aient ce genre d’argent.

Comme ces types sont peu nombreux, on dit que c’est une voiture exclusive. Il est tout aussi important de savoir qu’il y a quelque temps, le terme exclusif a été utilisé pour désigner la répulsion ressentie par une personne en question et qu’il a été utilisé comme argument principal pour ne pas lui donner un emploi.

Cependant, le même sens a également été utilisé pour définir le « dégoût » ou la raison pour laquelle un individu a été rejeté dans une communauté ou pour occuper un poste donné.

En milieu de travail, il est également courant de parler de ce qu’on appelle le dévouement exclusif. Il s’agit d’un terme utilisé pour indiquer clairement qu’une personne est entièrement dévouée à une activité particulière et que cela l’empêche de pouvoir participer à d’autres projets ou d’effectuer tout autre travail.

Pour la presse, les contenus exclusifs sont ceux obtenus par un seul média, qui se réserve le droit de publication ou de diffusion: « Exclusif: le chanteur parle de son divorce », « Nous avons, en exclusivité, les mots du président après la démission du ministre ». Tout au long de l’histoire, il y a eu de nombreux articles journalistiques exclusifs qui sont devenus pertinents dans le monde entier. Ainsi, au 21ème siècle, nous pourrions souligner celui de Wikileaks, qui entreprit l’organisation de ce nom et qui consistait en des fuites sur le comportement en dehors de toute éthique de certains gouvernements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *