Engrenage


L’idée d’engrenage est fréquemment utilisée dans le domaine de la mécanique pour faire référence aux conséquences de l’engrenage. Ce verbe (grincement) renvoie à son tour à ce que font les dents lorsqu’elles s’emboîtent les unes dans les autres. Un engrenage est donc réalisé lorsque deux ou plusieurs éléments sont couplés et se déplacent ensemble ou de manière coordonnée.

Le concept fait également allusion à l’ensemble de ces éléments et à leurs dents.

Les engrenages sont généralement formés de deux roues dentées et sont utilisés pour la transmission de puissance. La roue la plus grande est appelée couronne, tandis que la plus petite est appelée roue dentée. Le contact des deux roues permet de transmettre le mouvement circulaire d’un point à un autre. Dans les moteurs à combustion interne, par exemple, des engrenages sont utilisés pour entraîner le déplacement de l’axe de la source d’énergie vers un autre axe qui exécute un travail. La roue liée à la source d’énergie est appelée le motoréducteur; la roue associée à l’essieu recevant le mouvement est appelée le réducteur entraîné. Le système composé de plus de deux roues est connu sous le nom de train. La boîte de vitesses d’une voiture a également plusieurs vitesses. Ce mécanisme permet au vilebrequin de tourner à la même vitesse même si le vilebrequin tourne toujours à la même vitesse, mais que les roues tournent à des vitesses différentes. Enfin, il convient de noter que le langage familier fait référence au lien ou à la coordination de divers événements, réflexions ou circonstances: « L’investissement de l’État est essentiel pour mettre l’économie en marche », « Il existe un mécanisme judiciaire qui garantit l’impunité pour les politiciens corrompus », « Les chercheurs cherchent à perturber la machine mafioso ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *