Économie de marché


Les sciences sociales qui étudient les processus de production, d’échange et de consommation de produits et de services sont connues sous le nom d’économie. Le terme a son origine dans la langue grecque et signifie « gestion de la maison ». Le marché, en revanche, est l’environnement qui permet le développement de l’échange de biens et de services. C’est une institution sociale par laquelle les vendeurs et les acheteurs nouent des relations d’affaires. Ces deux concepts permettent d’aborder la notion d’économie de marché, qui renvoie à l’organisation sociale visant à faciliter la production et la consommation de biens et services résultant de l’interaction entre l’offre et la demande. L’État intervient dans l’économie de marché en garantissant l’accès à certains biens et en imposant des impôts et taxes en fonction des besoins sociaux. Cela signifie que, bien que l’économie de marché soit généralement considérée comme le même que le marché libre, cette liberté n’est pas absolue puisque l’État participe à la réglementation des prix de base et à d’autres décisions. Le libéralisme, par contre, soutient que l’État ne devrait s’engager dans le libre marché que pour s’assurer qu’il n’ y a pas de monopoles.

Le concept d’économie de marché, en revanche, a transcendé le capitalisme pour en dériver en termes d’économie de marché socialiste ou de socialisme de marché, ce qui suppose une combinaison du capitalisme et du socialisme dont le marché est la principale institution économique. Le terme « économie mixte » est utilisé pour décrire la participation de l’État et du secteur privé à la réglementation économique.

Économie, efficience et coût d’opportunité L’économie vise avant tout à répondre aux besoins des individus et des sociétés; ces besoins peuvent être matériels ou immatériels. Pour ce faire, il existe des activités productives qui offrent des biens et services spécifiques qui répondent à cette exigence.

L’économie assure une distribution correcte de ces biens et services, ce qui leur permet de satisfaire un plus grand nombre de personnes.

Un certain nombre de lois importantes doivent être prises en compte à cet égard. Ces dernières reposent sur l’idée que toutes les ressources sont rares, de sorte qu’il faut prendre de bonnes décisions pour savoir comment les utiliser au mieux. L’un des concepts les plus importants qui dérivent de cette idée est l’efficacité.

On dit que pour qu’une économie produise efficacement, il faut partir du principe que, pour améliorer le bien-être d’une personne, il faut aggraver le bien-être d’une autre, de sorte qu’il faut toujours chercher à favoriser ceux qui ont moins de possibilités et à réduire le profit de ceux qui en ont plus.

Il est important que les décisions soient toujours prises pour promouvoir une production équilibrée, c’est-à-dire pour produire ce qui est nécessaire, ni avec parcimonie, ni en abondance.

En retour, il devrait tenir compte des méthodes qui seront utilisées dans la production, des ressources et de la technologie qui seront mises au point et du coût de l’ensemble du processus, en fonction des avantages qu’il apportera.

En conclusion, il est important de mentionner un autre concept qui est le coût d’opportunité.

Ce terme fait référence à la quantité de marchandises qui doit être arrêtée pour produire une unité supplémentaire d’une autre. C’est-à-dire, il se réfère à la valeur du bien ou du service qui est renoncé à parier sur un autre. L’économie de marché est celle qui assure que la production, sous tous ses aspects, fonctionne et contribue au bien-être d’un pays ou d’un territoire.

Elle nous permet également de prendre de bonnes décisions concernant les relations commerciales avec d’autres groupes dont l’objectif est de promouvoir la production et la qualité de vie de la société qu’elle représente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *