Domicile fiscal


Du domicile latin domicile? um, le domicile est l’habitation fixe et permanente d’une personne. Il s’agit d’un attribut qui peut être appliqué à une personne physique ou morale en référence à la résidence dans laquelle le sujet a l’intention présumée ou réelle de résider. Fiscal, quant à lui, est un adjectif qui mentionne ce qui appartient au trésor public ou s’ y rapporte, un concept lié au trésor public et aux agences d’État dédiées au recouvrement de l’impôt.

Ces deux définitions permettent de comprendre la notion de domicile fiscal, qui est le domicile enregistré auprès de l’administration fiscale aux fins fiscales et les notifications.

Le domicile fiscal, qui peut être différent du domicile civil, est le lieu où le contribuable se trouve vis-à-vis de l’administration publique en matière fiscale.

Le domicile fiscal d’une personne physique est sa résidence habituelle.

En tout état de cause, si la personne exerce des activités économiques, elle peut être considérée comme son domicile fiscal lorsque la gestion et l’administration de ces activités sont centralisées. Pour la personne morale, le domicile fiscal est l’équivalent du siège social ou du lieu où s’exerce la direction et la gestion de l’activité. Le contribuable doit informer le bureau des impôts et toute modification de l’administration fiscale correspondante.

Les autorités, pour leur part, sont habilitées à vérifier et à rectifier le domicile fiscal déclaré par le contribuable dans les cas où il y a lieu.

En outre, et en ajoutant des informations relatives au domicile fiscal, il convient de préciser qu’il doit toujours être le même lorsqu’il s’agit d’avoir une personne physique ou morale pour recevoir diverses notifications. Cela ne signifie toutefois pas que, dans des cas très spécifiques, il est permis de demander que l’une quelconque de ces notifications parvienne à un domicile fiscal et non pas au domicile fiscal habituel. De même, on ne peut ignorer le fait que, même si l’on pense autrement, le domicile fiscal et le lieu d’enregistrement ne coïncident pas nécessairement, même s’il est vrai que c’est la chose la plus courante à partir de ce qui est établi dans la loi correspondante. Il convient de noter que, dans certaines législations, il est possible de classer le domicile fiscal comme réel ou volontaire, juridique, conventionnel ou contractuel et multiple. Il arrive parfois qu’un domicile fiscal ayant son siège statutaire soit confondu, mais il convient de préciser qu’il s’agit de choses différentes.

La seconde est celle dans laquelle une entreprise ou un entrepreneur développe son établissement principal ou y entreprend ce qui en serait l’administration et la gestion. Dans le cas de l’Espagne, nous devrions également dire que le siège social de toute entité est une donnée absolument publique, car elle doit procéder à ce qui serait son inscription au registre du commerce correspondant.

En plus de ce qui précède, il convient d’ajouter que cette adresse sera prise en compte lors de l’exécution des citations à comparaître ou des recours par les autorités judiciaires compétentes et que l’administration fiscale compétente doit communiquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *