Distribution


La distribution est l’action et le résultat du partage. Ce verbe, d’autre part, fait référence à la fragmentation ou à la division de quelque chose pour le distribuer. Par exemple: « Je pense que la division du travail n’était pas juste: j’ai eu les plus difficiles », « L’employeur a décidé de partager ses biens avant de s’installer en Inde, où il projette de mener une nouvelle vie », « La distribution de l’aide aux victimes des inondations se fait de manière inefficace ». En plus de tout ce qui précède, il faut souligner que « repartire » est un verbe dérivé du latin, spécifiquement « repartire » et se compose de deux parties clairement différenciées: le préfixe « re », qui peut être traduit par « répétition », et le verbe « partire », qui est synonyme de « division ».

Le concept de répartition est également utilisé pour nommer le document dans lequel est consigné ce qui a été distribué: « Selon la répartition, chaque famille a reçu un terrain de deux hectares pour pouvoir construire sa maison et planter la terre », « La répartition ne clarifie pas les détails des fonds ni n’explique comment ils ont été distribués », « Un audit devrait être effectué pour confirmer les données contenues dans le À l’époque coloniale de l’Amérique, il existait ce qu’on appelait la répartition des Indiens.

C’était un système d’exploitation qui forçait les Amérindiens à travailler pour les Espagnols en échange d’un salaire minimum.

Les conquistadors répartissaient la main-d’œuvre autochtone entre les propriétaires de différentes exploitations minières et agricoles, ce qui obligeait les autochtones à obéir à leurs maîtres. Une fois la saison de travail terminée, les Autochtones ont été renvoyés à leurs compressions. De la fin du XVIe siècle jusqu’au début du XIXe siècle, la division indienne fut effective, remplaçant l’ordre établi dès le début par le découvreur Christophe Colomb. Il convient de souligner que ce système d’utilisation forcée de la main-d’œuvre autochtone était fondé sur trois principes ou maximes fondamentaux: – la rémunération forcée, fondée sur les montants établis par les autorités existantes. Rotation hebdomadaire. La coercition des indigènes. Dans des pays comme le Guatemala ou le Mexique, cette distribution a été la plus développée et utilisée au cours des siècles susmentionnés. Un système qui exigeait qu’ils soient forcés de travailler dans les emplois qui leur étaient indiqués par les hommes autochtones âgés de 16 à 60 ans.

Lorsque l’abolition de ce système de recours forcé au travail a pris effet, c’est en 1812, grâce à la fameuse Constitution espagnole de cette année-là, connue populairement sous le nom de La Pepa.

L’abolition complète de cette mesure, à laquelle on a ajouté une série de nuances et de questions pour s’assurer que non seulement cette mesure était connue dans tous les coins où la division indienne avait été utilisée, mais aussi pour la rendre vraiment efficace. Au Moyen Âge, enfin, la distribution était un processus qui consistait à distribuer les maisons des villages reconquis par les chrétiens parmi les soldats qui participaient à la campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *