Discussion


Jusqu’au latin, il faut partir pour découvrir l’origine étymologique du terme dont nous discutons. Plus précisément, nous pouvons établir qu’il émane du mot « discussio », qui peut être traduit par « analyser un point de vue » et qu’il se compose de trois parties: le préfixe « dis-« , qui est synonyme de « séparation »; le verbe « quatere », qui équivaut à « shake »; et enfin le suffixe « -ción », qui signifie « action et effet ».

La discussion est l’action et l’effet de l’argumentation (contester avec une autre personne pour diverses raisons, examiner soigneusement une affaire).

Le terme vient du mot latin « discuter ».

Par exemple: « Les candidats ont eu une discussion difficile devant les caméras au sujet du budget national », « Je suis dans cette position depuis quatre ans et je n’ai jamais eu de discussion avec un employé », « Écoutez, je n’ai vraiment pas envie de poursuivre cette discussion », « J’en ai assez de perdre mon temps dans une discussion inutile ».

La notion peut être associée à l’idée de débat, car discuter, c’est échanger des points de vue ou des propositions sur un certain sujet. La discussion est souvent déclenchée lorsque l’on découvre des opinions contraires les unes aux autres. La discussion n’est généralement pas seulement verbale, puisque les personnes qui discutent s’appuient sur d’autres outils (géographiques ou autres). Dans une discussion déjà organisée (comme un débat ou une table ronde), il est courant de faire appel à des éléments utiles tels que des vidéos, des graphiques, des diagrammes, etc Ceci peut être réalisé soit par la validité des arguments, soit par la force (en élevant la voix ou en utilisant des termes durs), bien que le vainqueur final de la discussion soit toujours subjectif. Dans l’un des domaines où cette situation est la plus présente, que nous analysons, c’est au cœur des relations sentimentales.

Il y a donc ce que l’on appelle une discussion de couple, où les deux membres ont des positions totalement opposées sur une situation particulière. La famille, le travail, l’économie ou ce que chacun apporte à la relation sont quelques-uns des thèmes récurrents qui remplissent souvent ces dialogues peu amicaux entre eux.

Les experts de ce type de relations affirment que pour éviter une telle discussion, il faut parier sur la compréhension de la position de l’autre, ne pas élever la voix, encourager le dialogue et s’écouter les uns les autres. Dans un sens plus large, une discussion peut être une analyse des résultats d’une étude ou d’une recherche: « La discussion du rapport de Rodriguez nous a pris plus de trois heures », « Votre travail ne résiste à aucune discussion: je vous recommande de le refaire avec plus de dévouement.

Aujourd’hui, dans de nombreuses chaînes de télévision internationales, la discussion est devenue presque un pilier fondamental.

Et c’est que nous avons parié sur ce dialogue mais conduit à sa version la plus grotesque, avec des tons aigus de voix et même des offenses personnelles, pour faire captiver le public. Cependant, il y a aussi des programmes qui choisissent de se concentrer sur des discussions calmes, fermes et respectueuses. Il s’agit généralement d’espaces consacrés à des thèmes politiques, sportifs ou culturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *