Détracteur


Dans le mot latin « détracteur » est l’origine étymologique du terme détracteur est trouvé, qui est composé des parties suivantes: -? le préfixe « de », qui est utilisé pour indiquer « top-down direction » ou « éloignement ». Le mot « tractus », qui peut être traduit par « traîné ». Le suffixe « -tor », qui équivaut à « agent ». Détracteur est un terme utilisé pour décrire une personne qui est souvent confrontée à quelqu’un ou quelque chose par le biais de ses opinions. Cela signifie que le détracteur offense, discrédite, disqualifie ou dénigre ce à quoi il s’oppose.

Par exemple: « Le maire était en colère contre les détracteurs du projet routier », « Au milieu du discours, un détracteur s’est levé et a commencé à insulter l’homme d’affaires, «  »Je ne suis pas votre détracteur, je viens de dire que vous devriez penser plus avant d’agir. Pour comprendre ce que la notion de détracteur désigne, il faut comprendre le sens du verbe « dessiner ». Cette action équivaut à dénigrer ou offenser l’honneur ou la réputation d’une autre personne par une opinion exprimée oralement ou par écrit. Supposons qu’un journaliste de télévision présente un reportage sur les dernières annonces d’un dirigeant. Après la publication du reportage, le journaliste dit que ce dirigeant est un menteur parce qu’il annonce généralement des projets qui ne se concrétisent jamais. Le porte-parole de la presse énumère ensuite cinq cas dans lesquels, selon sa position, le dirigeant a menti. On pourrait donc dire que le journaliste est un opposant à l’homme politique en question. Certains gouvernements non démocratiques, pour éviter de tels cas, tentent de limiter la liberté de la presse ou la liberté d’expression. De cette façon, ils cherchent à s’assurer que leurs critiques ne sont pas en mesure de diffuser leurs opinions, qui sont négatives pour le régime.

Il y a des personnalités publiques qui, lorsqu’elles considèrent un journaliste comme leur détracteur, refusent de donner des interviews.

C’est peut-être le cas d’un entraîneur de football qui, en colère contre un journaliste qui remet en question ses décisions tactiques, décide de ne plus parler à son programme. De la même façon, nous ne pouvons pas oublier que tout au long de l’histoire, il y a eu des détracteurs de toutes sortes de personnages, de faits ou de systèmes de gouvernement. Un exemple clair en est donné par les groupes qui ont manifesté et agi totalement contre des dictatures comme le franquisme ou le nazisme. Dans le cas de l’Espagne, le terme « détracteur » est devenu très actuel depuis l’apparition sur la scène politique du groupe Podemos, dirigé par Pablo Iglesias. Cette formation, qui a réussi à toucher une grande partie de la population et qui, selon les enquêtes, a même réussi à dépasser les groupes majoritaires jusqu’ à présent, a commencé à avoir un certain nombre de détracteurs. Fondamentalement, ces détracteurs sont des personnes appartenant aux groupes majoritaires, PP et PSOE, qui voient leurs formations décliner. Ils n’hésitent donc pas à accuser et à « attaquer » les membres de Podemos de toutes parts. De même, aujourd’hui, il est courant de trouver des détracteurs de toutes sortes de personnes ou de choses.

De cette façon, il y a ceux qui sont contre les réseaux sociaux, contre les émissions de télévision appelées réalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *