Détermininisme


Le latin est l’origine étymologique du mot déterminisme, que nous allons maintenant analyser. Il est composé de la somme de trois composantes latines: -? le préfixe « de », qui est utilisé pour indiquer une direction de haut en bas. Le verbe « terminare », qui est synonyme de « fixer une limite » ou « frontière ». Le suffixe « -isme », qui peut se traduire par « doctrine ».

Le déterminisme peut être défini comme la doctrine ou la théorie selon laquelle tous les phénomènes ou événements sont déterminés par une raison quelconque.

Cela implique de comprendre la réalité comme la conséquence directe d’une cause.

L’idée du déterminisme peut être appliquée dans différents domaines. En biologie, l’idée de déterminisme renvoie à l’explication du comportement des organismes vivants selon les caractéristiques de leurs gènes. Cela signifie que les êtres humains et les animaux agissent en fonction de leur adaptation évolutive et de leur génétique.

Le déterminisme biologique signifierait en fin de compte que les gens ne sont pas libres, parce qu’ils se comportent selon des caractéristiques innées et héréditaires. Il y a donc des individus qui auraient des comportements répréhensibles qui ne pourraient pas être modifiés même si la société s’efforce de les réadapter. De la même manière, on ne peut ignorer l’existence de ce qu’on appelle le déterminisme géographique. Il s’agit d’une école allemande créée à la fin du XIXe siècle et qui a pour cadre d’action les sciences sociales.

Le créateur du terme n’était autre que Friedrich Ratzel, qui est venu dire clairement que le médium est chargé de déterminer les actions de l’homme dans tous les coins de la planète.

Il faut établir qu’en face de cette école il y a celui qui reçoit le nom des possibilités géographiques, aussi appelées possibilités. Le Français Lucien Febvre a été celui qui a réalisé la fondation de celui qui a compris que l’environnement et les groupes humains sont liés entre eux sur la base de ce qu’est l’exploitation de la nature par l’homme, qui effectue ses propres choix et met en œuvre différentes techniques qu’il utilise pour établir une telle « interconnexion » avec l’environnement autour de lui. Les deux écoles sont parvenues à mener une dure confrontation même au XXe siècle. Dans le contexte de la religion, le déterminisme affirme que les actions des gens sont déterminées par la volonté de Dieu. Bref, les gens ne pourraient pas agir selon le libre arbitre, mais seraient soumis à la prédestination. Enfin, sur le plan économique, le déterminisme repose sur la croyance que la société évolue en fonction des conditions économiques. Toute structure ou système dépend de la propriété des moyens de production et des caractéristiques des forces productives. Le déterminisme économique peut être vu dans le marxisme, qui divise la structure sociale en une superstructure (composée de la politique, de l’idéologie, de la législation, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *