Description littéraire


Afin de comprendre à quoi renvoie la notion de description littéraire, il est utile d’analyser les deux termes qui composent l’expression. Une description est une énumération détaillée des caractéristiques d’une chose ou d’une personne. D’autre part, littéraire est ce qui est lié à la littérature: l’art développé par l’utilisation du langage.

Une description littéraire est donc une description qui s’oriente vers la communication des traits perçus, mais qui cherche à procurer un plaisir esthétique par l’utilisation de diverses ressources linguistiques. De cette façon, la description n’est pas seulement informative, mais elle vise à générer une expérience agréable ou à susciter des émotions.

Un exemple classique d’une description littéraire est celui de l’Espagnol Juan Ramón Jiménez dans son roman « Platero y y yo ». Là-bas, l’écrivain décrit un âne comme « tout en coton » et mentionne que ses yeux ressemblent à des « coléoptères de cristal noir ». La description, étant littéraire, comprend des éléments symboliques et des figures rhétoriques.

Il est important de garder à l’esprit que la description littéraire n’est pas objective, mais plausible. Reprenant à nouveau la description présentée dans  » Platero y y yo « , le lecteur ne doit pas supposer que l’animal dans l’histoire est bien du  » coton  » : cette image est cohérente et descriptive si l’on considère la comparaison entre la texture qui peut être trouvée dans le corps d’un âne et une écaille de coton. La portée de l’idée de description littéraire peut être facilement comprise en la comparant à d’autres descriptions. Une description technique d’un téléviseur, pour ne citer qu’un exemple, pourrait se lire comme suit: « Il s’agit d’un appareil avec un écran de 34 pouces et une connectivité WiFi. Une description littéraire, d’autre part, indiquerait: « C’est une créature rectangulaire qui reçoit des signaux invisibles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *