Derrotero


En latin, c’est là qu’il faut établir que l’origine étymologique du terme « chemin » est à trouver, que nous voulons maintenant analyser en profondeur. Il est le résultat de l’ajout de plusieurs composants de ce langage: -? le préfixe « des-« , qui équivaut à « top-down direction ». Le mot « rompu », qui peut être traduit par « cassé ».

Le suffixe « -éro », qui est utilisé pour indiquer « appartenance ».

Le concept de la défaite est souvent associé à l’action et aux effets de la défaite ou de la défaite. Le verbe « défaite », d’autre part, est lié à la victoire ou à la victoire dans une confrontation.

Une défaite, cependant, peut aussi être le parcours qu’un bateau prend dans sa navigation ou, au sens large, un sentier. La notion de cours peut donc être définie comme le chemin ou le moyen utilisé pour atteindre une fin proposée.

Par exemple: « Après une longue route, les alpinistes ont réussi à atteindre le sommet », « Le joueur a terminé un long chemin par plusieurs équipes européennes avant d’arriver au Real Madrid », « La route s’est terminée plus tôt que prévu par une maladie du leader ».

De la même manière, le chemin est un terme couramment utilisé pour désigner le nouveau chemin emprunté par un secteur à un moment donné. Ainsi, par exemple, dans le domaine de la littérature, nous pouvons établir que les experts croient qu’il, en particulier ce qui serait le récit espagnol de ces derniers temps, a choisi de suivre de nouvelles lignes. Le livre « New Pathways of Spanish Narrative Today » traite de cette question. De cette façon, il expose la montée de ce que l’on appelle la littérature identitaire, d’un fort engagement dans la narration documentaire, de la croissance du récit historique ou du développement de ce qu’on appelle le roman graphique. En 2011, la publication de cet ouvrage a été réalisée et les auteurs de cet ouvrage sont de grands experts et des études littéraires tels que Georges Tyras, Fernando Valls, Jean François Carcelén et Geneviéve Champeau.

L’ensemble de données qui indique le chemin vers un certain lieu est aussi connu sous le nom de route: « Regardez la route comment nous devons trouver le monument indigène », « Il n’ y a pas de route au milieu d’une tempête », « Johnston n’ a pas encore partagé sa route avec moi.

Dans le domaine maritime, l’itinéraire est la direction écrite pour un voyage en mer ou le livre qui présente les chemins à suivre par un bateau. On peut dire que le parcours est une publication nautique qui comprend la description des côtes, la signalisation, les ports et autres données nécessaires pour le navigateur. Il convient de noter que tous les navires doivent être munis d’informations sur les itinéraires qu’ils empruntent. La zone du bateau où se trouvent la table à cartes marines et les sentiers est appelée le quart de la défaite. Dans le domaine de la musique, d’autre part, il y a une chanson avec le titre du mot dont nous parlons.

Il s’agit de la composition intitulée « Derrotero », écrite et interprétée par Julio Franchi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *