Debacle


La notion de débâcle vient du terme français débâcle. Le concept est utilisé en référence à un effondrement, une calamité, une catastrophe ou une catastrophe. Par exemple: « La débâcle du pays a commencé avec le coup d’État qui a renversé le président constitutionnel », « La débâcle de l’équipe est le coach responsable de la débâcle de l’équipe », « Je suis très préoccupé par la débâcle économique de l’entreprise ». L’idée est généralement associée à un effondrement symbolique. Quelque chose qui était bien constitué ou fonctionnait correctement s’effondre dans un processus qu’on peut qualifier de débâcle. Prenons le cas d’une ONG pour aider les pauvres dans un pays. L’organisation a reçu des dons de citoyens et des subventions gouvernementales lorsqu’il a été découvert que son président prenait les fonds. Cette personne est emprisonnée, mais les gens cessent de collaborer avec l’ONG et le gouvernement retire son soutien. En cas de corruption, le conseil d’administration dans son ensemble démissionne également. C’est ainsi que l’organisation s’effondre, ce qui finit par fermer ses portes. Un secteur de l’économie, pour sa part, peut subir une débâcle en raison de mesures politiques qui lui portent préjudice. Les autorités d’un pays, pour ne citer qu’un seul cas, décident de libérer les importations de chaussures et d’imposer une augmentation des coûts aux fabricants locaux en augmentant les taxes.

L’industrie nationale de la chaussure, dans ce contexte, est confrontée à un désastre: la production est très coûteuse et la concurrence étrangère fait chuter les ventes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *