Dactylopainting


La notion de dactylopainting ne fait pas partie du dictionnaire développé par l’académie de langues. Le concept se réfère à la technique de la peinture au doigt, c’est-à-dire sans pinceau ni autre instrument. La peinture Dactyl implique la manipulation directe de la substance qui sera utilisée pour créer l’œuvre.

Au-delà de la définition de l’utilisation du doigt, cette pratique peut également être développée avec la paume ou le bord de la main, les avant-bras et même les coudes.

Dans certains cas, le concept inclut également l’utilisation des pieds. Beaucoup d’enseignants encouragent les enfants à utiliser les empreintes digitales.

Cette technique aide habituellement à briser les inhibitions et à promouvoir l’expression, en plus d’aider à améliorer le contrôle de la main et la motricité fine. Dès l’âge de six mois, un enfant peut commencer à entrer dans la dactylopintura. Au début, il est préférable d’utiliser votre main entière, en tachant la lame librement.

Au fil du temps, l’enfant peut apprendre à faire de l’exercice.

Une fois la pièce terminée, l’enfant voudra peut-être la montrer. Le travail fini de dactylopintura peut renforcer votre estime de soi car il vous montre que vous avez été capable de créer la création en question. Au-delà de l’objectif didactique, dactylopainting est un divertissement pour les enfants.

Il est conseillé à un adulte de superviser l’activité et de prévoir où et comment l’enfant sera aseptisé après la fin de l’activité.

Il est à noter que pour les adultes, la peinture dactylique peut aussi devenir un véhicule d’expression: la technique n’est pas exclusive pour les nourrissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *