Conduire


La conduite est l’action et l’effet de la conduite (porter, transporter, guider, diriger). Le terme dérive du mot latin conductio et a diverses applications et utilisations. La conduction d’électricité est la transmission de charges électriques par câble ou autre corps. Le concept est utilisé de la même manière pour désigner la conduction thermique. La conduite d’un véhicule, par contre, se rapporte à l’action de le faire fonctionner de façon contrôlée. Chaque conducteur est tenu de respecter des règles différentes selon le véhicule (qui peut ou non être équipé d’un moteur), le lieu et l’heure d’utilisation. Par exemple: « La conduite sûre d’une voiture implique de prêter attention à diverses questions », « Un homme a été arrêté pour conduite imprudente au cœur du centre-ville ». La plupart des pays exigent que les conducteurs de véhicules automobiles soient titulaires d’un permis.

Pour obtenir un tel permis, il est nécessaire d’avoir un âge minimum, généralement fixé par la loi, et parfois un examen de conduite (qui prouve que la personne possède les connaissances nécessaires pour conduire un véhicule sans mettre sa vie et celle de tiers en danger) doit également être passé. La réglementation de la conduite varie selon le véhicule: alors que la conduite d’un vélo n’exige rien de plus que le respect des règles de la circulation, les autorités exigent le port du casque lors de la conduite d’une moto et des ceintures de sécurité dans le cas d’une automobile. Quel que soit le véhicule que vous voulez utiliser, il est impératif de rester sobre avant de conduire, car l’alcool affecte les réflexes. Règles essentielles pour une conduite sûre Aujourd’hui, le nombre d’accidents de la route augmente de manière inquiétante dans de nombreux pays, tant dans les rues que sur les routes, et les raisons sont diverses. La plupart des accidents sont dus à certaines situations, ce qui a conduit plusieurs spécialistes à dresser une liste des règles de base pour conduire en toute sécurité:

· respecter les feux de circulation et faire attention aux feux de signalisation. Il est à noter que le risque de contournement de ce point est plus grand la nuit, car il est conduit plus vite et moins visible que le jour;

· pas de stationnement sur les artères routières, car cela menace la fluidité de la circulation, provoque des goulots d’étranglement et oblige les autres conducteurs à changer de voie, ce qui augmente les risques de collisions arrière et latérales;

· ne pas bloquer les intersections, pour éviter de créer des encombrements, ce qui augmente les risques de collisions arrière et latérales. Sur les voies achalandées, le non-respect de cette règle entraîne habituellement un choc arrière de la part de deux véhicules ou plus;

· préserver la voiture en bon état mécanique et profiter d’une bonne santé au volant.

Il s’agit d’un point fondamental afin de minimiser les risques d’accidents. Certaines campagnes de prévention comparent les véhicules endommagés et les personnes malades au volant avec des armes chargées, en soulignant que le non-respect de ces indications nous rend meurtriers;

· ne ramasser les passagers que dans les espaces prévus à cet effet. C’est un point que les piétons doivent également respecter, refusant de monter à bord d’une voiture qui ne s’est pas arrêtée à un arrêt autorisé;

· ne jamais dépasser la vitesse maximale permise.

C’est peut-être la règle de base, mais l’une des plus ignorées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *