Communauté rurale


Du terme latin communitas, une communauté est un groupe de personnes qui font partie d’un peuple, d’une région ou d’une nation, ou qui sont liées par certains intérêts communs (comme la communauté musulmane). En revanche, rural, c’est tout ce qui fait référence à la vie rurale ou qui lui appartient.

L’adjectif est utilisé comme un opposé à l’urbain, qui est la portée de la ville. La communauté rurale est connue comme le village qui se développe à la campagne et loin des centres urbains. Le concept peut se référer à la fois au village lui-même et aux gens qui y vivent. Les communautés rurales vivent de l’agriculture ou du bétail.

En général, ce sont des régions où l’industrie n’est pas développée et, par conséquent, l’économie est très précaire. Une autre caractéristique des collectivités rurales est la faiblesse de l’infrastructure. Contrairement aux villes, les communautés rurales ont souvent des routes de terre et manquent d’éclairage public, d’accès à Internet et d’autres commodités modernes. Les services publics sont donc limités au strict minimum. La population des communautés rurales est rare. Avec la croissance démographique, ces établissements finissent généralement par devenir des villes et deviennent partie intégrante du monde urbain. Les gouvernements ont l’obligation de contribuer au développement rural, ce qui ne signifie pas qu’ils négligent les traditions et les coutumes de ces lieux, mais plutôt qu’ils favorisent la croissance économique par des mesures appropriées.

Il y a une tendance générale à croire que la vie à la campagne est calme et ennuyeuse; au contraire, indépendamment du goût de chacun et des principes moraux qui l’amènent à accepter ou non l’exploitation animale, c’est une routine de sacrifices et de travail intense, se levant à l’aube et consacrant toutes ses énergies à diverses tâches, indispensables à la durabilité de l’économie rurale.

Types de communautés rurales

· Communautés académiques: elles fondent leur activité économique sur l’enseignement, que ce soit par le biais des écoles, des universités ou de la recherche scientifique.

D’autre part, elles présentent un grand intérêt pour les populations en dehors de leurs territoires, ce qui contribue à la croissance de leur population et donc à l’accroissement de leur importance au niveau régional.

Centres commerciaux et de consommation: grâce à l’automobile, il est possible de se déplacer entre les zones rurales et les points commerciaux pour acheter de la nourriture et d’autres produits essentiels. Bien que cela soit un avantage pour beaucoup, cela a également un impact négatif sur les emplois locaux, surtout si l’on ajoute à cela le nombre croissant de déménagements vers la ville. Certaines localités optent pour la construction d’un centre commercial; ce mouvement profite à tous ceux qui s’engagent dans une forme d’activité publique, car le flux de personnes augmente considérablement, et les visiteurs complètent souvent l’achat de produits par la consommation de services, tels que l’hospitalité. Lieux de loisirs: Les localités qui tirent leur subsistance du tourisme peuvent baser leurs activités sur la présence de richesses naturelles d’un grand intérêt public (plages, chutes d’eau et zones montagneuses) dans une gamme d’offres récréatives ou être attractives en tant que centre d’activités archéologiques. Centres de retraite: principalement aux États-Unis, il existe des lieux d’hébergement et de soins pour les personnes âgées. Ces centres offrent non seulement des soins aux personnes âgées, mais aussi des produits adaptés à leurs besoins spécifiques.

Parmi les installations présentes, il y a toujours un hôpital, public ou privé. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *