Colinéaire


L’adjectif colinéaire est utilisé dans le domaine de la géométrie pour qualifier le point situé sur la même ligne comme un autre point. Supposons que, dans la ligne A, il soit possible de trouver les points r, s et t. Ces trois points sont donc colinéaires: ils sont sur la même ligne. Pour comprendre précisément à quoi fait allusion l’idée du colinéaire, il faut définir les termes comme point et droit.

Les points sont des figures géométriques qui, sans volume, surface, longueur ou dimension, permettent de décrire une certaine position dans l’espace à partir d’un système de coordonnées établi. Une ligne droite, d’autre part, est une succession infinie de points qui se développe dans la même direction. Graphiquement, une ligne droite est une ligne qui peut s’étendre indéfiniment vers l’avant et vers l’arrière, toujours dans la même direction. Tous les points qui sont inclus dans cette ligne droite avec les colinaires. Si nous traçons une ligne B et y plaçons les points k et l, les deux sont colinéaires. Cependant, si le point r est dans la ligne A et le point k dans la ligne B, ces deux points (r et k) ne sont pas colinéaires car ils appartiennent à des lignes différentes.

Les segments peuvent également être qualifiés de segments linéaires. Rappelez-vous qu’un segment est une partie de la ligne qui se développe entre deux points (appelés terminaux). Lorsque deux segments partagent un point final, il s’agit de segments consécutifs.

Parmi eux, les segments colinéaires sont ceux qui se trouvent sur la même ligne. D’autre part, lorsque des segments consécutifs sont développés dans des lignes droites différentes, ils sont appelés segments non colinéaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *