Cofia


Le terme « cofia », qui vient d’un mot latin du latin tardif, désigne généralement une petite coiffe blanche utilisée par les femmes de ménage, les infirmières, les cuisiniers et d’autres femmes dans le cadre de leur uniforme de travail. Par exemple: « Dans cinq minutes, je dois être au travail et je ne trouve pas ma casquette », « L’utilisation d’une casquette est essentielle pour éviter que les poils ne tombent sur la nourriture », « Un témoin a observé une femme avec une casquette à proximité de l’endroit ». Les historiens indiquent que le bouchon a commencé à être utilisé au 13ème siècle.

À l’époque, il était utilisé par les femmes et les hommes pour recueillir ou recouvrir leurs cheveux.

Au fil des ans, ce vêtement a commencé à être associé à certains uniformes, au-delà de leur utilisation pratique. Même les coiffes ornementales émergèrent. Actuellement, les cofias féminines font souvent partie de l’uniforme des agents de santé.

Ils sont également utilisés par les domestiques et les cuisiniers. Dans l’antiquité, par contre, il y avait des coiffes qui étaient utilisées sous la coque ou le casque.

Il s’agissait d’éléments rembourrés qui fixaient le casque à la tête et augmentaient la protection.

Cofia, enfin, est le nom donné à l’enrobage qui recouvre certaines graines. Appelée également caliptra, cette membrane protège le tissu méristémique dont la reproduction par mitose permet le développement des cellules qui composent la structure racinaire de la plante adulte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *