Client potentiel


Un client est un concept qui vient du client latin et qui désigne la personne qui accède à un produit ou à un service donné après que le paiement a été effectué. Bien qu’il y ait des clients occasionnels, le terme est habituellement appliqué à ceux qui accèdent au produit ou au service sur une base régulière. Un client peut donc être un acheteur (qui achète un produit), un utilisateur (le sujet qui utilise un service) ou un consommateur (la personne qui consomme un produit ou un service).

Le potentiel, d’autre part, est celui qui contient le pouvoir, qui peut exister ou qui a la vertu d’autres choses.

Le terme est également utilisé pour désigner le pouvoir ou la force disponible d’un certain ordre. La notion de client potentiel nous permet de nommer le sujet qui, selon une analyse de marché ou une étude de marché, pourrait devenir acheteur, consommateur ou utilisateur d’un produit ou service particulier. Le potentiel, dans ce cas, se réfère à un comportement qui ne s’est pas encore matérialisé. Les clients potentiels sont donc les personnes, les entreprises ou les organisations qui n’achètent pas encore auprès d’une certaine entreprise, mais qui sont considérées comme des clients potentiels à l’avenir parce qu’elles disposent des ressources économiques et du profil adéquat. En considérant les clients potentiels comme une variable, il est possible d’estimer certains volumes de ventes pour l’avenir. En d’autres termes, les clients potentiels sont une source potentielle de revenus futurs. Par exemple: un homme qui, au cours des cinq dernières années, a engagé trois promotions de téléphonie mobile fournies par la société X, est un client potentiel de cette société au moment d’une nouvelle promotion. Mais comme tous les concepts liés au marché, depuis le milieu des années 1990, le paradigme du client potentiel a été affecté par une série de changements dans la relation que les consommateurs entretiennent avec leurs produits préférés. Ce qui, jusqu’ à un certain point, était une dynamique dans laquelle les acheteurs agissaient aveuglément, contrôlés par les grandes multinationales, sans pouvoir d’opinion significatif, est devenu une course où les deux côtés essaient de prendre le pas sur l’autre: d’une part, les géants, qui perdent à chaque fois du volume corporel; d’autre part, une légion croissante de consommateurs qui s’informent et qui crient leurs expériences avec les premières. L’Internet a fait du consommateur une composante active de l’industrie: il ne se contente plus de regarder et de décider, il est informé et exigeant, et n’ a généralement pas besoin de refuser. Si une entreprise ne vous donne pas ce que vous demandez, continuez de marcher jusqu’ à ce que vous le trouviez. Cette liberté, cette libre volonté des clients n’entrait pas dans l’équation de la potentialité, et donc les efforts des entreprises pour maintenir l’intérêt des acheteurs ont dû être accrus. Si l’on prend l’exemple ci-dessus, il est probable que cet homme qui a été un habitué des promotions de la société X pourrait être considéré comme un client potentiel.

Cependant, aujourd’hui, entre le moment de votre dernière transaction et le prochain jeu de l’entreprise, beaucoup de choses peuvent se produire. Une possibilité est qu’un groupe Y apparaisse, avec des offres qui vous captiveront encore plus, et vous feront rapidement oublier X. Cela ne veut pas dire qu’il y a deux décennies, la même situation n’aurait pas pu se produire, mais aujourd’hui, il faut une fraction du temps et de l’argent pour créer une entreprise, de sorte que les plans d’avenir ne sont plus aussi sûrs. Il est essentiel d’agir à tout moment, de rappeler à ces clients potentiels que nous existons et que nous aurons toujours de nouveaux produits et services qui vous surprendront et vous satisferont.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *