Ciseau


Le mot de l’ancien Cisel français est venu à notre langue comme ciseau. Le terme désigne un outil utilisé pour tailler des métaux et des pierres par coups de marteau. Le burin a une double bouche biseautée, dont le bord doit être affûté fréquemment pour rester efficace.

Les bouts des burins peuvent varier en fonction de l’usage auquel ils sont destinés: on y trouve des burins dentelés, plats et autres types de burins. Déjà dans la Préhistoire, l’homme faisait appel aux burins qu’il construisait en pierre. A partir de l’âge des métaux, les burins ont commencé à être fabriqués en bronze, cuivre, fer et autres matériaux.

Ces outils ont été utilisés pour sculpter la pierre, le bois, le cuir et d’autres éléments. Dans un burin, on distingue la tête (l’extrémité frappée au marteau), le corps ou la poignée (qui permet la propagation des coups), le coin (les secteurs latéraux de la partie coupante) et l’arête de coupe (qui porte le coup à la pierre travaillée). Les tailleurs de pierre et les maçons, par exemple, utilisent des ciseaux pour modifier la surface des pierres et d’autres matériaux. Ils tiennent le burin d’une main et placent sa pointe sur la surface: d’une autre main, ils tiennent un marteau qu’ils frappent avec le burin. Les impacts successifs de la pointe du burin sur la roche façonnent sa surface. Il est important de garder à l’esprit que le choix du bon burin est la clé pour que le travail donne le résultat désiré.

Si un burin avec des caractéristiques inappropriées est utilisé, le labour ne sera pas satisfaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *