Cimetière


Un mot du grec byzantin qui peut être traduit par « chambre à coucher » est arrivé en latin tardivement comme coemeter? um, qui est devenu plus tard notre langue dans le cimetière. Le concept est utilisé pour nommer l’espace utilisé pour l’inhumation des cadavres. Aussi appelé cimetière, nécropole ou panthéon, le cimetière est un lieu de repos des dépouilles mortelles. En plus d’être enterrés, les corps en sarcophages, cercueils ou cercueils peuvent être placés dans des cryptes, des mausolées ou des niches. Les caractéristiques des cimetières ont varié au cours de l’histoire. Au début, les gens enterraient leurs parents décédés dans leur propre maison. Face aux problèmes de santé causés par cette situation, des enterrements ont commencé à avoir lieu dans les zones avoisinantes.

Plus tard, les cimetières furent déplacés à la périphérie des villes. Aujourd’hui, les cimetières sont généralement ouverts à tous les membres d’une communauté.

Les sépultures, cependant, sont individuelles: c’est-à-dire que chaque cadavre a sa propre tombe et est enterré dans un endroit particulier.

Certaines familles, cependant, ont des cryptes pour tous leurs membres.

En plus d’être généralement liés aux êtres humains, il existe dans certains pays des cimetières d’animaux de compagnie. Là-bas, les gens peuvent emporter les restes de leurs chiens, chats, etc Enfin, en langage familier, le cimetière est appelé un cimetière pour le stockage d’objets qui ne sont pas utilisés ou des déchets.

Par exemple: « Ce hangar est un cimetière de vieux téléphones », « Les voisins ont demandé au gouvernement d’enlever le cimetière de l’automobile à l’entrée de la ville », « Nous ne pouvons pas laisser ce parc devenir un cimetière de vélos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *