Chasteté


Le terme chasteté, qui dérive du mot latin chasteté, se réfère à la condition de chasteté: celui qui décide de s’abstenir des plaisirs charnels. La chasteté est habituellement associée à la décision de ne pas avoir de rapports sexuels. Beaucoup de religions considèrent la chasteté comme une vertu. Dans le christianisme, par exemple, la chasteté est liée à la maîtrise des instincts et à leur orientation vers des causes plus élevées.

De cette façon, la sexualité se limite à la procréation.

Les relations sexuelles qui se développent en dehors du mariage, la masturbation et la luxure sont considérées comme des actes qui détruisent cette vertu. Suivant ce raisonnement chrétien, la chasteté nous permet d’élever et de consacrer notre amour pour Dieu.

C’est pourquoi les prêtres et les religieuses doivent faire vœu de chasteté et respecter le célibat. Cela implique que les hommes et les femmes qui deviennent ministres consacrés ne peuvent pas avoir de rapports sexuels.

Le concept de chasteté conjugale, détaillé dans le dictionnaire de l’académie de langue, se réfère à la chasteté que les personnes mariées entretiennent mutuellement. Une ceinture de chasteté, d’autre part, est un dispositif qui empêche les rapports sexuels.

Il s’agit de culottes, culottes ou culottes en métal qui sont verrouillées avec une clé et utilisées par une femme pour empêcher un homme de pénétrer. Dans l’Antiquité, certaines femmes étaient forcées de porter une ceinture de chasteté pour préserver leur virginité. Actuellement, il existe des ceintures de chasteté qui sont utilisées comme jouets sexuels, surtout dans le contexte des jeux sadomasochistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *