Céramique


La céramique est l’art de fabriquer des objets en porcelaine, faïence et faïence. Le concept vient du grec keramikos, « substance brûlée » se réfère non seulement à l’art, mais aussi à l’ensemble des objets produits, à la connaissance scientifique de ces objets et à tout ce qui concerne ou se rapporte à la céramique. Les historiens pensent que la céramique est apparue au Néolithique à cause de la nécessité de créer des contenants qui permettraient de stocker les excédents de récoltes. Cette céramique a été moulée à la main et séchée au soleil ou autour du feu. De l’application de la cuisson et du développement de modèles géométriques et de dessins pour la décoration d’objets, la poterie (l’art de fabriquer des pots d’argile) émergea. Les Chinois auraient été les premiers à appliquer des techniques avancées pour la cuisson d’objets. Leur savoir s’est d’abord propagé au monde oriental, puis à l’Occident.

Il existe différentes techniques et différents produits liés à la céramique. La porcelaine, matériau dur et translucide, généralement blanche, s’est développée en Chine entre le VIIe et le VIIIe siècle. La terre cuite est plus ancienne puisqu’elle date du IIIe siècle av. C’est de l’argile modelée et cuite au four, généralement utilisée pour créer des contenants, des sculptures et des décorations.

Les céramiques (terre cuite peinte ou émaillée), le grès (grès moulu à l’eau et pressé pour lui donner une plus grande résistance) et la faïence (qui a une finition vitreuse particulière) sont d’autres matériaux liés à la céramique. Caractéristiques des matériaux L’une des caractéristiques communes à tous les matériaux de cet art est leur capacité à isoler la température et, d’autre part, leur fragilité.

Ces caractéristiques rendent impossible la fusion de ces matériaux et la mécanisation de leur formation avec des outils tels que forets, tours et brosses. Pour cette raison, la méthode de travail de ces matériaux est le frittage.

C’est un procédé qui consiste à obtenir des produits céramiques (également utilisés pour manipuler certains métaux) à partir d’un broyage élémentaire.

Il est composé de plusieurs phases: préparation de la matière première, mélange des composants nécessaires à l’obtention du produit, formage de la pièce avec le minimum de résistance pour la manipuler soigneusement et frittage pour obtenir le produit final et traitement thermique pour sceller la pièce.

L’ensemble du procédé est connu sous le nom de frittage et pourrait être défini comme un traitement isotherme de la pièce en vert pour la transformer en une pièce ayant la résistance nécessaire pour être utilisée à des fins industrielles. Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire d’avoir un four qui peut atteindre la température requise pour que ce traitement soit efficace, qui varie en fonction du matériau à travailler. Ce procédé permet d’obtenir des matériaux plus ou moins résistants, en tenant compte de la façon dont le matériau a été travaillé et de la tension entre les différents composants manipulés. Dans le cas des matériaux poreux, par exemple, la vitrification n’ a pas été produite, ce qui les rend perméables et facilement cassables. Parmi celles-ci, on peut citer les argiles cuites (elles sont de couleur rougeâtre et sont cuites à une température de 700 à 1. 000 °C.

Elles sont utilisées pour la fabrication de briques, tuiles et casseroles, entre autres éléments), la faïence italienne (obtenue à partir d’une argile jaunâtre et la cuisson est effectuée à une température comprise entre 1.

050 et 1070 °C).

Les matériaux réfractaires sont plus résistants que les précédents car ils sont fabriqués à partir d’une série d’étapes plus exhaustives et, une fois réalisés, ils sont très résistants et résistent à des températures allant jusqu’ à 3 000 °C. Parmi les matériaux imperméables et semi imperméables, on retrouve le grès cérame ordinaire ou le grès fin et ils se caractérisent par des matériaux plus raffinés, exposés à un processus d’imperméabilisation qui les transforme en produits très résistants et qui empêchent le passage de l’eau.

Ils sont utilisés pour la construction et pour les éléments qui doivent subir une exposition importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *