Caricature


Le terme caricature, dont la racine étymologique se trouve dans la langue italienne, désigne une satire graphique qui développe la déformation de l’apparence de quelque chose ou de quelqu’un. C’est un dessin avec des objectifs humoristiques, qui ridiculise souvent son modèle. Par exemple: « Ce matin, j’ai vu dans le journal une caricature très drôle du président », « controverse sur une caricature de Mohammed publiée dans un magazine européen », « Quand mon fils a vu sa caricature, il s’est mis à pleurer: il ne comprenait pas que c’était une blague ». Les dessins animés sont généralement créés par la déformation ou l’exagération des traits. La caricature d’un homme de grande taille, pour citer un cas, peut le présenter comme quelqu’un d’aussi grand qu’un bâtiment.

Une personne avec un nez ou un nez, d’autre part, peut apparaître dans une caricature avec un nez plus grand que le corps entier. Au-delà de la bande dessinée, les dessins animés peuvent aussi dénoncer ou constituer une critique. Pour cela, on utilise souvent des allégories ou des symboles.

Si un leader politique est caricaturé comme un vautour ou un corbeau, il sera associé à un oiseau de proie, qui se nourrit de cadavres.

Dans certains pays, la série de dessins animés ou le dessin animé s’intitule « Quand j’étais enfant, je passais toutes mes vacances à regarder des dessins animés à la télévision », « Demain, nous allons au cinéma », « Ma fille adore les dessins animés ». Dans le langage familier, enfin, il est décrit comme une caricature de ce qui est censé être quelque chose mais ne l’atteint pas: « Je ne comprends pas comment le club a engagé cette caricature de footballeur », « Ce n’est pas un projet sérieux, c’est juste une caricature ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *