Caress


Le terme caresse dérive de la carizze italienne, qui est une variante de carezza. Le concept fait allusion à une démonstration d’affection qui s’exprime en touchant le corps d’un autre être humain ou d’un animal.

Les caresses peuvent consister à frotter la main sur le visage, le bras ou le dos, pour ne citer que quelques exemples. Cette expression d’affection peut être liée à un baiser ou une accolade, bien qu’elle puisse avoir des connotations multiples. Par exemple: « Quand j’étais enfant et que j’étais triste, la seule chose qui me réconfortait, c’était les caresses de ma grand-mère », « Je ne veux pas de tes caresses maintenant: je suis furieuse », « Mon chien aime les caresses ».

On peut dire qu’une caresse est une manifestation affective.

Lorsqu’une personne caresse une autre personne, elle lui dit qu’elle se soucie d’elle. C’est pourquoi la caresse est une action qui développe un sujet mais qui a son effet le plus important sur un autre.

Selon leur évolution, les caresses peuvent être très différentes. Une mère peut caresser la joue de son enfant pour l’empêcher de pleurer, tandis qu’un enseignant peut caresser la tête d’un élève pour le féliciter d’un bon rendement scolaire.

Chez les adultes, il y a aussi les caresses sexuelles ou intimes: actes qui ont lieu pour obtenir et/ou promouvoir le plaisir sexuel, sans pénétration. Les caresses, enfin, peuvent être symboliques et se composer de louanges, de flatteries et d’expressions d’amour ou de reconnaissance: « Cette récompense est une caresse pour moi », « Les paroles du prêtre étaient une caresse pour l’âme », « La prolongation du contrat était une caresse pour le joueur expérimenté ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *