Canon littéraire


Pour comprendre ce qu’est le canon littéraire, il vaut mieux analyser les deux termes qui composent l’expression. Un canon peut être une liste ou un catalogue qui rassemble habituellement ce que l’on considère comme un modèle. La littérature littéraire, d’autre part, est ce qui est lié à la littérature (la discipline artistique qui se développe par l’expression verbale). Le canon littéraire est connu sous le nom de canon littéraire, c’est-à-dire l’ensemble des œuvres classiques qui font partie de la haute culture. Ces œuvres, par leurs caractéristiques formelles, leur originalité ou leur qualité, ont su transcender les époques et les frontières, devenant universelles et toujours valables. Les poèmes d’Homère et la Bible sont généralement considérés comme les piliers du canon littéraire occidental. Ces œuvres sont à la base d’une tradition forgée par Aristote, Platon, Dante Alighieri, Giovanni Boccaccio, Nicolas Machiavelli, René Descartes, Miguel de Cervantes y Saavedra, Luis de Góngora, William Shakespeare, Voltaire, Johann Wolfgang von Goethe, Jean-Jacques Rousseau et d’autres auteurs.

Il est important de mentionner que le canon littéraire n’est pas fermé. Avec l’avancée de l’histoire, les nouveaux écrivains peuvent être considérés comme des classiques et leurs livres, inclus dans le canon. Il faut aussi garder à l’esprit qu’il n’ y a pas de canon littéraire unique, mais que ces notions sont associées à des cultures spécifiques. Le canon littéraire de l’Occident est différent du canon littéraire arabe ou islamique, par exemple, où apparaissent des œuvres comme « Les Mille et une Nuits » ou le Coran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *