Bypass


Bypass est un mot de la langue anglaise qui est également couramment utilisé dans notre langue, bien que son orthographe correcte en espagnol est le contournement. Ce terme nous permet de nommer, dans son sens le plus large, une alternative qui s’installe dans un système pour éviter un blocage ou une barrière.

L’utilisation la plus fréquente du terme se trouve en médecine. L’intervention chirurgicale est connue sous le nom de pontage pour créer un canal dans le corps afin d’aider la circulation sanguine, puisque le canal est responsable de la dérivation du sang. Le pontage valvulaire, en ce sens, consiste à éviter une artère obstruée ou endommagée afin que le sang puisse circuler ailleurs. Une partie d’un autre vaisseau sanguin peut être prélevée ou un tube artificiel peut être inséré pour servir de pont et permettre à la circulation de rester adéquate malgré l’obstruction de l’artère.

Lorsque le pontage est effectué dans le cœur, on parle de pontage aortocoronarien.

Dans ces cas, on procède habituellement à la liaison de l’artère aortique avec un autre vaisseau de l’artère coronaire qui n’est pas affecté par le blocage.

Le premier pontage a été effectué par René Favaloro (1923-2000), un médecin argentin.

Il est à noter que lorsque le pontage aorto-coronarien est effectué sans complications, le patient peut reprendre une vie normale avec une meilleure espérance de vie. De même, on ne peut pas oublier qu’il existe ce qu’on appelle un pontage aorto-fémoral qui consiste à placer une greffe ou un tube artificiel dans le but d’améliorer la circulation sanguine à travers l’aorte ou ses abords parce qu’ils sont bloqués ou simplement parce qu’ils sont étroits. Il est également appelé pontage aortique bi-fémoral et il est nécessaire de l’effectuer lorsque la situation susmentionnée conduit à la gangrène, aux plaies qui ne sont pas encore guéries ainsi qu’ à la peau squameuse et au manque de vie.

Il est vrai que cette intervention chirurgicale est d’une certaine gravité et peut être surprise par l’apparition d’une série de complications dues à des situations telles que les infections, l’âge avancé du patient, l’obésité ou l’hypertension artérielle. Un pontage gastrique, d’autre part, consiste à créer une division dans l’estomac. La nourriture consommée par le patient après l’opération sera stockée dans la plus petite pièce. Le patient sera donc satisfait d’une plus petite quantité de nourriture qu’il n’en avait consommée, ce qui l’aidera à perdre du poids. Nous ne pouvons pas non plus oublier qu’il y a un film appelé « Bypas ». C’est une comédie romantique espagnole de 2012, avec Gorka Otxoa, Bárbara Goenaga, Sara Cózar et Mikel Losada. Aitor Mazo et Patxo Tellería sont les directeurs de cette production, qui nous rapproche de la figure d’un jeune économiste qui a une petite amie mais qui, par compassion de croire qu’il va mourir, raconte à un vieil ami d’enfance qu’il est amoureux d’elle. Une déclaration qu’elle fait par pitié, mais ce qui arrivera, c’est qu’elle devra y faire face parce que la jeune fille réussit à s’en remettre.

Et ainsi émerge un triangle amoureux des plus compliqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *