Buffoon


Le terme « bouffon » est un terme qui a son origine dans la langue italienne. Le concept permet de nommer un personnage semblable à un clown dont le but est de provoquer le rire et de divertir le public. Dans l’Antiquité, les bouffons avaient pour fonction d’animer les jours des monarques. Le bouffon a fait appel à des plaisanteries et des blagues de toutes sortes dans l’intention d’offrir du divertissement. C’est pourquoi sa présence était coutumière lors des audiences.

Les bouffons, cependant, étaient autrefois des gens souffrant d’anomalies physiques, alors ils provoquaient le rire de leurs corps et de leurs gestes, au-delà de ce qu’ils exprimaient dans leurs routines. On pourrait dire que, à de nombreuses occasions, les rois riaient des bouffons, et non de leurs actes.

Aujourd’hui, la notion n’est pas trop utilisée. Le personnage dédié à l’animation de soirées et au développement de spectacles comiques s’appelle un clown. Le bouffon, par contre, est utilisé comme adjectif pour décrire une personne qui tend à causer la grâce, délibérément ou involontairement.

Par exemple: « Si on veut trouver un travail, il faut se comporter sérieusement en interview: personne ne veut engager un bouffon », « L’acteur a exprimé son intention de travailler sur un film dramatique, parce qu’il veut prouver qu’il est plus qu’un bouffon », « Ne soyez pas bouffon, enlevez ce masque et retournez en classe. Une autre utilisation du concept de bouffon reconnu par l’académie de langues est associée à l’idée du colporteur. Un colporteur est une personne qui fait le commerce informel de marchandises sans espace fixe, ce qui, dans certains pays, est connu comme un vendeur ambulant.

Pour la géologie, le bouffon est une formation que l’on trouve dans les plages. C’est une fissure qui agit comme une cheminée qui s’ouvre dans les falaises et est liée à des gouffres de mer (cavités qui se connectent avec l’extérieur par des conduits ou des puits verticaux ou des pentes abruptes et qui résultent de l’érosion karstique, c’est-à-dire de l’altération chimique). Comme pour d’autres formations naturelles, le bouffon attire de nombreuses personnes en offrant un tableau vraiment impressionnant et un spectacle lorsque l’eau de mer sort fortement vers la surface, comme si elle était un geyser d’eau froide. Pour que cette expulsion se produise, il faut que la mer soit à marée haute, c’est-à-dire que l’eau ait atteint sa hauteur maximale dans le cycle des marées; à ce moment, si l’eau frappe une falaise avec un clown, elle ressortira fortement vers le haut, émettant un son très particulier. Ce son ressemble au sniffement, un bruit particulier que certains animaux font lorsqu’ils sont en colère, et de ce terme dérive le nom de bouffon dans ce cas-ci, contrairement à ses autres significations.

Il est intéressant de mentionner que le ronflement du bouffon peut être entendu à des kilomètres de là.

La formation d’un bouffon se produit en raison de l’érosion constante de l’eau de mer contre les reliefs karstiques, principalement des falaises de calcaire, qui forages sur la partie inférieure de la mer une fois qu’il entre dans les points les plus faibles et commence à dissoudre le calcaire tout en formant des grottes et des galeries dont l’extension à l’intérieur peut atteindre 100 mètres.

Il est intéressant de noter que les bouffons se forment généralement en groupes, bien que chacun d’eux ait un pouvoir différent. En ce qui concerne leur emplacement spécifique, ils sont très communs sur la côte orientale des Asturies, en Espagne, en raison de leurs caractéristiques géologiques telles que les fractures perpendiculairement à la mer et les matériaux calcaires du Paléozoïque. Parmi les plus célèbres des bouffons figurent ceux de Pría, Santiuste et Arenillas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *