Brut


L’étymologie du terme grossier est douteuse, bien qu’on pense qu’elle dérive du terme latin burdus tardif (qui se traduit par « bâtard »). Brut est un adjectif qui fait référence à ce qui est grossier, non cultivé, maladroit ou grossier. Par exemple: « Je ne comprends pas comment Mariana a cru à un mensonge aussi grossier », « Le projet présenté par le parti au pouvoir est une tentative grossière d’obtenir l’impunité », « Le journal local a publié sur sa couverture une photo qui n’est rien de plus qu’un montage grossier ».

Il est généralement décrit comme grossier à quelque chose qui, selon une certaine vision, est évident ou évident. Supposons qu’un acteur et une actrice qui ont joué dans un film ont commencé à apparaître ensemble en tant que couple.

Soudainement, photographes et journalistes se retrouvent tous les deux en train de manger dans des restaurants, de partager des promenades et de s’embrasser en public.

Bien qu’il y ait des gens qui croient à l’amour du couple, pour d’autres, c’est une campagne de promotion grossière pour que tout le monde puisse parler du film qui vient de sortir.

En initiant une relation de sentiment, les protagonistes du film en question sont assurés de leur présence dans les magazines et les émissions de divertissement. Un match de football où les erreurs abondent et le jeu brutal, d’autre part, peut être défini par un journaliste comme brutal.

Dans ce cas, l’idée se réfère à la maladresse des joueurs et au manque d’esthétique ou de créativité qui s’est manifesté dans le développement du jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *